Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

« La sécurité est la première des libertés »
Sécurité

« La sécurité est la première des libertés »

29.10.2018

En inaugurant la nouvelle base de la police municipale centre dans le 4ème arrondissement de Marseille, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental et de la Métropole Aix-Marseille-Provence, a réaffirmé sa volonté de jouer collectif pour la sécurité des citoyens.

La police phocéenne est la première police municipale de France avec 450 agents. Un effectif largement sollicité quotidiennement afin d’assurer la sécurité des marseillais. C’est pourquoi dans le cadre du Plan pour Marseille, Martine Vassal a débloqué 150 millions d’euros, dont plus de 20 millions pour la sécurité : caméras de surveillance, véhicules légers, mais aussi déploiement de nouveaux équipements. Parmi lesquels cette nouvelle base « centre » de la police marseillaise, qui vient en complément de celles de Plombières (3ème), de Longchamp (4ème) et du Centre de supervision Urbain (3ème). 

« Il est fondamental d’améliorer la sécurité des marseillais »

« 150 millions, c’est un juste retour des choses car Marseille a été trop longtemps ignorée » a martelé Martine Vassal en compagnie de Marine Pustorino, maire des 4ème et 5ème arrondissements. « Il est fondamental que nous jouions collectif pour améliorer la sécurité de cette ville et des marseillais ». Une phrase particulièrement appréciée par Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille. « Il s’agit d’un signe fort de l’engagement du Conseil départemental dans la poursuite du développement de la police municipale à Marseille » a souligné le premier édile. 

Ce nouveau centre situé sur le boulevard Françoise Duparc va permettre de redéployer les effectifs dans le cadre de leurs missions et de leurs compétences. A terme 165 agents évolueront dans ces locaux adaptés à une police moderne. Les 1700 m² permettent d’accueillir des salles de rédaction, des bureaux pour les agents, une salle de sport ainsi qu’une armurerie particulièrement bien achalandée et informatisée. Sur le parking, plus d’une quinzaine de véhicules peuvent stationner et intervenir rapidement sur les missions. 

1,3 million d’euros investis par le Département

Pour Maurice Rey, conseiller départemental délégué à la sécurité, à la prévention de la délinquance et de la radicalisation, « c’est la proximité qui va assurer la sécurité des marseillais. Ce commissariat ici, en plein cœur du Jarret participe au renouveau de ce quartier ». Une conviction partagée par Olivier De Mazières, Préfet de police des Bouches-du-Rhône. « Tout ce qui permet de revenir sur le terrain est très important pour combattre le sentiment d’insécurité ». 

Cet équipement qui va bientôt tourner à plein régime a nécessité un investissement de 1,6 million d’euros, assuré à 80% par le Département soit 1,3 millions d’euros. « La sécurité est une compétence régalienne, mais c’est un problème de tous », a conclu Martine Vassal. « Les Marseillais et ceux qui vivent dans notre département veulent simplement des résultats, vivre dans une ville propre, avec un emploi, dans un environnement sain, à l’abri de l’insécurité ».

 

OG

Infos pratiques