Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Le Département et la Métropole engagent 1 milliard d’euros pour protéger l’environnement
Environnement

Le Département et la Métropole engagent 1 milliard d’euros pour protéger l’environnement

17/10/2018

Le 16 octobre, la Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence Martine Vassal a présenté les grandes lignes de l’Agenda environnemental, premier plan commun des deux institutions.

« Sècheresse, intempéries meurtrières, températures élevées, il faut désormais prendre le taureau par les cornes parce que nous sommes directement impactés par le changement climatique ! ». C’est ainsi que Martine Vassal a introduit la conférence de presse de présentation de l’Agenda environnemental, après avoir exprimé tout son soutien aux sinistrés et aux familles des 13 victimes de l’Aude, en proie à de fortes inondations ces derniers jours. Améliorer la qualité de l’air, préserver la biodiversité, protéger le littoral et les milieux aquatiques, développer la production d’énergies renouvelables, telles sont les grandes thématiques abordées par ce vaste plan d’actions chiffré à plus d’un milliard d’euros sur 5 ans. 

Vers des déplacements plus « propres » sur le territoire

Aide aux particuliers pour l’achat d’un véhicule électrique, développement de transports en commun plus verts et de mobilités douces, lancement d’un plan vélos, le Département et la Métropole mettent en place une série de mesures concrètes destinées à favoriser les déplacements plus respectueux de l’environnement. « Nous apporterons, à partir du 5 novembre, une aide de 5 000 euros aux particuliers, cumulables avec les aides de l’Etat, pour l’achat d’un véhicule électrique neuf. Une mesure que nous allons compléter avec le déploiement de 475 bornes de recharge sur l’ensemble du territoire » a annoncé la Présidente.

Coté transports collectifs, les expérimentations de lignes 100% électriques sont vouées à être généralisées, notamment à Marseille avec la mise en circulation de 15 nouveaux bus propres de la RTM et à Aix avec l’Aixpress, nouvelle ligne de bus à haut niveau de service, ainsi que l’achat de 10 nouveaux cars à double étage pour faciliter la liaison entre les deux villes.

Dès janvier 2019, l’Agenda environnemental prévoit également de financer 1 000 vélos électriques correspondant à hauteur de 25 % du coût d’acquisition, pour un montant qui peut atteindre 400 euros. « Nous allons également créer et sécuriser des pistes cyclables pour encourager les déplacements à vélos, mais je vous donnerai plus d’informations en temps voulu », a abondé Martine Vassal, qui prévoit de détailler plus précisément les mesures du plan vélos dans les prochains jours.

Préserver la biodiversité et mieux gérer les déchets

La préservation de la biodiversité fait partie intégrante de l’Agenda environnemental, notamment à travers la sensibilisation des futures générations aux enjeux environnementaux, au développement et à la protection des espaces naturels sensibles ou encore l’introduction de jardins partagés en milieu urbain.

Par ailleurs, mieux gérer les déchets et lutter contre le gaspillage alimentaire constituent également des priorités affichées dans ce vaste plan, comme l’a rappelé Martine Vassal : « Nous devons sensibiliser la population au tri sélectif, nous rapprocher le plus possible d’une société « 0 déchet, 0 plastique et 0 gaspillage », même si le défi semble compliqué à relever ». Parmi les actions principales, on peut citer le déploiement en 2019 de 1 000 composteurs pour les particuliers sur le territoire métropolitain ou des dispositifs comme Proxidon, plateforme relais qui permet aux commerçants de donner leurs invendus alimentaires.

« On n’a plus le temps d’attendre. Notre planète est en danger, désormais il faut des résultats », a conclu Martine Vassal.

 LB

Infos pratiques