Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Le Département s’engage en faveur de l’Intergénération
Retour sur...

Le Département s’engage en faveur de l’Intergénération

30.11.2016

Les assises de l’Intergénération ont débuté le mardi 29 novembre à l’Hôtel du Département. Deux jours de conférences, ateliers et débats, en présence de professionnels et d’associations, pour renforcer le lien entre les générations et faciliter le quotidien des personnes âgées et dépendantes.

A cette occasion, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental, a confirmé son engagement en signant une charte avec Guy Bocchino, Président de l’Action de coordination de lieu et d’accueil aux personnes âgées (Aclap), et du Réseau Intergénération PACA

«Cette signature n’est pas un geste protocolaire. Le Conseil départemental souhaite établir une relation constructive, ouverte et régulière avec l’ACLAP pour accompagner au mieux ses actions et ses démarches », a déclaré Martine Vassal, lors des assises. «Nous le savons bien tous ici, le lien solide entre les générations est la condition sine qua non d’une société équilibrée. Mais dans ce domaine, comme pour l’ensemble de l’action politique, les bonnes volontés et les engagements ne suffisent pas. Il faut du concret ».

Les seniors, une thématique au cœur des compétences du Département

Le Conseil départemental travaille au quotidien avec ses partenaires pour apporter aux personnes âgées, à leurs aidants et à tous ceux qui les accompagnent un soutien permanent. «Le vieillissement de la population et l’allongement de la durée de vie ne nous laissent pas le choix. Un quart de la population des Bouches-du-Rhône a plus de 60 ans et la courbe va continuer à grimper. C’est un véritable défi que nous relevons, en mettant en place des actions innovantes». Ainsi, dès l’an dernier, le Conseil départemental a mis en place le droit au répit. Une démarche permettant aux seniors de se maintenir à domicile malgré les difficultés liées à la dépendance tout en développant des structures de répit qui permettent de soulager le quotidien des aidants, avec une prise en charge à domicile organisée depuis le Centre gérontologique départemental à Marseille. Consciente du nombre de demandes, la collectivité entend doubler le nombre de places d’ici à la fin de l’année de façon à assurer 1200 prises en charge supplémentaire et soulager près de 250 familles. Un accueil de jour autonome sera prochainement inauguré aux Pennes-Mirabeau et un appel à projet a été lancé en septembre dernier pour la construction de deux unités de répit à Aix-en-Provence et à Salon-de-Provence pour couvrir le nord du département.

Outre ces dispositifs, le Conseil départemental consacre un budget de 271 millions d’euros pour les seniors dont l’APA (L’allocation personnalisée d’autonomie) le maintien à domicile, la création et la gestion des maisons de retraite, les Espaces seniors, les Pôles info seniors et le dispositif Quiétude 13 au répit, et permet aux personnes les plus dépendantes de trouver les moyens de vivre le plus dignement possible.

Après avoir remercié chaleureusement le Président de l’Aclap d’avoir initié cette manifestation, la Présidente du Conseil départemental a rappelé que la bonne marche de notre société, dans les Bouches-du-Rhône, comme partout ailleurs, passera par les échanges et les liens renforcés entre toutes les générations. « Je m’engage à ce que le Conseil départemental devienne une référence pour les services et les actions en direction des personnes âgées» a-t-elle conclu.

CHARTE DE L’INTERGÉNÉRATION

Principes, Engagements, Actions

Nous, acteurs de l’Intergénération, considérons que les relations et les activités de nature intergénérationnelles sont celles qui visent à :

  • Favoriser le rapprochement entre différentes générations d’âge, quels que soient le sexe, les origines sociales et les croyances culturelles des personnes, dans le strict respect des principes démocratiques et républicains.
  • Être un facteur de rapprochement social et sociétal et visant une préoccupation d’entraide, de transmission et de rapprochement entre les individus de différentesgénérations, et soutenant des projets communs vers un mieux-vivre, un mieux-savoir vivre ensemble.
  • Être un principe directeur à toute relation et activité humaine, individuelle ou collective.

Nous, acteurs de l’Intergénération, nous engageons à :

  • Favoriser la participation volontaire et concertée de tous les individus, dans des relations et des activités de nature intergénérationnelle.
  • Soutenir tous les acteurs de l’Intergénération, à oeuvrer au développement de relations et d’activités de nature intergénérationnelle.
  • Promouvoir auprès des acteurs publics, locaux, nationaux et internationaux, les principes et les bénéfices des relations et des activités de nature intergénérationnelle.

Nous, acteurs de l’Intergénération, décidons de créer le “Réseau InterGénération de la Région PACA” (RIG-PACA) pour promouvoir, valoriser et innover au profit de relations et d’activités de nature intergénérationnelle, pour :

  • Promouvoir la notion d’Intergénération auprès de tous les acteurs et partenaires du territoire.
  • Échanger des réflexions, expériences, démarches, menées dans le champ des relations et des activités de nature intergénérationnelle.
  • Aider nos membres et nos correspondants dans la mise en œuvre et le suivi de toute relation et activité de nature intergénérationnelle.

Infos pratiques