Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Le vélo, une affaire qui roule dans les Bouches-du-Rhône
Sports

Le vélo, une affaire qui roule dans les Bouches-du-Rhône

24/01/2020

Alors que notre territoire s’apprête à accueillir deux courses majeures – La Marseillaise et le Tour de Provence -, la Fédération française de cyclisme a délivré le label « Terre d’excellence cycliste » au Département.

Dans les Bouches-du-Rhône, on aime le vélo et le vélo nous le rend bien ! En février, notre territoire accueille deux courses majeures du calendrier cycliste. La Marseillaise d’abord (le 2 février), puis le Tour de Provence (du 13 au 16 février), deux événements dont le Département est partenaire et qui réunissent des cadors du cyclisme.

Grâce à ces partenariats qui mettent en valeur le sport de haut niveau et à une politique volontariste en faveur du plus grand nombre, le Département a été récompensé par la Fédération française de cyclisme (FFC) qui lui a attribué le label « Terre d’excellence cycliste ».

Ce label est un signe de reconnaissance des efforts menés par le Département depuis plusieurs années pour valoriser et promouvoir la pratique du vélo sous toutes ses formes et pour tous les publics.

Des équipements de grande qualité

La FFC ne s’y est pas trompée : « Sans collectivité, pas d’équipement, sans équipement, pas ou peu de pratique ». Avec son Vélodrome couvert qui peut accueillir des courses d’envergure internationale, ses sites dédiés au VTT et au BMX, son réseau cyclable…, le département possède des équipements de grande qualité qui ont convaincu la FFC. D’autant que de nombreuses structures et offres viennent compléter le tableau : clubs de cyclisme, politique sportive dynamique, vélos en libre-service, etc.

Le label « Terre d’excellence cycliste » va permettre au Département d’accroître son attractivité et sa visibilité auprès de la communauté cycliste. Cette récompense de la FFC pourrait également attirer les délégations internationales pour la préparation des équipes olympiques et paralympiques des JO 2024.

Alors cyclistes professionnels ou simples amateurs, la Provence n’attend plus que vous !

 

J.K