Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Manger autrement au collège ou l’apprentissage du goût
Retour sur...

Manger autrement au collège ou l’apprentissage du goût

06.09.2016

Dans le cadre de la rentrée scolaire, Martine Vassal s’est rendue mardi 6 septembre à l’heure du déjeuner au collège Château Forbin, situé dans le 11e arrondissement de Marseille. Objectif : présenter “Manger Autrement au collège”. Une action déployée dans 80 établissements des Bouches-du-Rhône.

Cocktails de fruits frais et quelques mises en bouche : les 8 élèves de la classe de Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté) option HAS (Hygiène alimentaire service) du collège Château Forbin (11e arrondissement de Marseille) ont régalé la présidente du Conseil départemental Martine Vassal. Accompagnée de Luc Launay, directeur académique des services de l’éducation nationale, et de Claude Rossignol, président de la Chambre régionale d’agriculture, elle a souhaité mettre en avant l’action “Manger autrement au collège” déjà en place dans 80 établissements du territoire. Une action à la fois novatrice et de santé publique, puisqu’il s’agit de promouvoir dans les cantines scolaires une alimentation équilibrée basée sur des produits de saison issus de l’agriculture locale.

“Je souhaite que la cantine, dans nos collèges, soit un lieu d'apprentissage du "savoir-manger", a-t-elle déclaré. "Savoir-manger", c'est à la fois faire honneur à la tradition gastronome française, soutenir nos producteurs locaux et maîtriser la diététique.”

Une manière aussi de favoriser le goût et de lutter contre le fléau du surpoids chez les adolescents.

La preuve par le goût à la cantine du collège Château Forbin dans laquelle Martine Vassal a déjeuné avec les collégiens. Au menu du chef Philippe Molina : panisses marseillaises, poisson à la méridionale, gratin de courgettes niçois. “Nous servons, en moyenne, 385 repas par jour, ce qui représente environ 65 % des élèves. Nos menus sont élaborés à base de produits de qualité, ce qui permet d’éveiller le goût des collégiens.”

Une pause-déjeuner inhabituelle pour la présidente du Conseil départemental qui a souligné que “les bons produits font les bonnes recettes”.

De aides pour s’engager

Pour encourager les chefs d’établissement à s’engager dans cette démarche essentielle, le Conseil départemental propose une aide financière permettant la consommation de fruits et légumes locaux de saison. En 2015, une enveloppe de 300 000 euros a été attribuée. En complément, des actions éducatives sont proposées aux collégiens et aux professeurs, sous forme d’ateliers. Enfin, pour encourager la mobilisation des personnels de restauration, le Conseil départemental propose un plan de formation insistant sur l’importance d’une alimentation équilibrée pour les adolescents.

Infos pratiques