Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Modernité et sécurité, les deux piliers de l’action dans les collèges
Retour sur...

Modernité et sécurité, les deux piliers de l’action dans les collèges

15/09/2016

Martine Vassal et des élus de sa majorité ont poursuivi la tournée des collèges en cette rentrée 2016-2017. Au programme du jeudi 15 septembre, le collège Rocher du Dragon à Aix-en-Provence. Un établissement où la rentrée s’est déroulée sereinement. Explications.

Certes, l’établissement aixois, situé juste en face de la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône, a quelques décennies au compteur, puisqu’il est sorti de terre en 1971. Les 657 élèves l’ignorent sans doute pour la plupart, ce qui ne les empêche pas d’étudier dans des conditions sereines. Le collège aixois Rocher du Dragon a d’ailleurs été sélectionné pour recevoir les tablettes numériques à destination des classes de 5e. Elles seront distribuées en février avec des clés USB. Des casiers de rangement devraient être installés rapidement pour que le matériel puisse être stocké en fin de cours en toute sécurité. 

Les professeurs et les parents d’élèves ont fait part de quelques doléances, saluant au passage les travaux réalisés pour la rénovation de la cour par la collectivité. « Nous aurions besoin d’une salle qui permettent de pratiquer de multi-activités, telles que le sport ou le théâtre », ont notamment demandé les enseignants. Une étude globale sur les besoin de l’établissement sera donc réalisée : « Nous engageons de l’argent public, a rappelé la présidente. Mais nous entendons vos besoins et saluons vos initiatives. »


Rester humble face aux questions de sécurité

De la sécurité, il en a été également question car ce même collège a été sélectionné pour la mise en place de portails d’accès, avec une ouverture par carte électronique personnalisée, intégrée au carnet de correspondance des élèves. « Nous vous proposons, a par ailleurs exprimé la présidente de l’institution au principal Renaud Dumas, de la vidéo-protection, puisque le Conseil départemental aide les communes à hauteur de 80% du financement dans le cadre d’installation de ce moyen de surveillance. » Et d’ajouter : « Bien sûr, ça ne résout pas tous les problèmes de sécurité et nous restons humbles par rapport à ces questions. Mais il est de notre devoir de tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité de nos enfants et des personnels enseignant et encadrant. »

Infos pratiques