Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Ouest Provence : 3 ans d’actions pour un territoire en devenir
Institution

Ouest Provence : 3 ans d’actions pour un territoire en devenir

26/04/2018

La Présidente du Conseil départemental était à Istres le mercredi 25 avril pour présenter son bilan à mi-mandat à la salle Magic Mirrors, pleine pour l’occasion.

Martine Vassal a poursuivi sa série de réunions publiques mercredi à Istres en présence notamment de François Bernardini, maire de la commune, et de nombreux élus de sa majorité. « Je suis ravi de vous accueillir ici. Vous avez eu la réponse appropriée à chacune de mes demandes et avez soutenu un grand nombre de projets pour les Istréens. Et ce n’est que le début », déclarait en préambule François Bernardini avant de conclure : « Si fusion il y a entre le Département et la Métropole, elle vous tend les bras ! ». C’est donc sur ces encouragements que Martine Vassal a pris la parole pour détailler les actions réalisées par le Département ces trois dernières années sur le territoire Ouest Provence.

La mobilité au cœur du dispositif pour le territoire

« Nous devons développer des moyens de transport dignes du 21è siècle ». Martine Vassal, très attachée à cette problématique, est revenue sur deux projets phares en matière de mobilité qui devraient changer la vie des habitants. Dans un premier temps, elle a annoncé l’ouverture de la RD5 entre Martigues et Istres qui devrait intervenir en juillet 2018 et pour laquelle le Département a débloqué 3,2 millions d’euros.

Elle permettra de faciliter les trajets entre le lieu de travail et le domicile dans ce grand bassin d’emploi, tout comme le Bus à Haut niveau de Service (BHNS), prévu à l’horizon 2020, qui desservira sur 11 km les quartiers Ouest de la commune, la zone d’activités du Tubé, les secteurs commerciaux mais aussi les collèges et lycées environnants. En matière d’emploi, elle s’est d’ailleurs dit satisfaite des accords passés avec le village des marques à Miramas qui a permis l’embauche de bénéficiaires du RSA, mais aussi par la venue de nouveaux investisseurs dans la région.

Un bilan déjà très positif

« Notre marque de fabrique, c’est l’efficacité. Il faut que les populations voient des résultats, c’est tout ce qui compte », a poursuivi Martine Vassal. Fière d’avoir créé le Conseil départemental des Jeunes, elle a rappelé au combien il était important pour l’avenir que la jeunesse puisse exprimer sa citoyenneté, vivre dignement dans le département et lui apporter ses compétences, ajoutant que 130 millions avaient été investis pour les collèges du territoire Ouest Provence dans le cadre du Plan Charlemagne.

Elle a également évoqué le plan HandiProvence 2025, annoncé il y a peu, qui prévoit entre autres la mise en accessibilité de nombreux sites pour les personnes à mobilité réduite, mais aussi le droit au répit pour les aidants.

Bel Âge, sécurité, solidarité, Martine Vassal a passé en revue les principaux succès de son bilan à mi-mandat avant d’annoncer l’arrivée d’un plan environnemental de grande envergure dont les détails seront donnés au dernier trimestre 2018. Ce bilan déjà bien chargé n’est pas sans ravir les personnes présentes dans la salle comme Eliane, croisée à la sortie de la réunion : « Je m’occupe d’une association de pêche subventionnée par le Département. Il était donc normal que je me déplace. Je n’avais jamais rencontré la Présidente et je suis agréablement surprise. Tout était très clair ».

Après cette note positive, la Présidente du Conseil départemental poursuivra ces réunions publiques en mai à Tarascon, Aubagne et Marignane.

Infos pratiques