Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Plan HandiProvence 2025 - A Marseille, un projet innovant d’habitat inclusif
Handicap

Plan HandiProvence 2025 - A Marseille, un projet innovant d’habitat inclusif

28.03.2018

S’il est un projet qui illustre parfaitement l’ambition du Département en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap, c’est bien celui porté par l’association Simon de Cyrène en plein cœur de Marseille dont la première pierre a été posée le 28 mars par la Présidente Martine Vassal.

Au sein de la future résidence « La Calanque » signée Jean Nouvel en construction dans le 4e arrondissement de Marseille, plusieurs logements partagés seront créés offrant la possibilité à des personnes en situation de handicap de vivre en milieu ordinaire tout en étant accompagnées au quotidien.

Ce concept de «Maison partagée», porté par l’association Simon de Cyrène, a retenu toute l’attention du Département qui s’apprête à voter le vendredi 30 mars un plan novateur en faveur de l’autonomie des personnes en situation de handicap intitulé « Plan HandiProvence 2025 ».

La pose de la première pierre de ces logements d’habitat inclusif le 28 mars en présence de nombreux acteurs locaux et nationaux qui œuvrent pour le handicap revêt donc une importance particulière pour Martine Vassal qui a fait du handicap une grande cause départementale. «C’est un moment important car cette réalisation symbolise le premier acte du plan HandiProvence» a souligné la Présidente du Conseil départemental ajoutant : «Par des projets tels que celui-ci, le Département souhaite diversifier l’offre d’hébergement et favoriser l’habitat regroupé pour permettre l’inclusion en milieu ordinaire de façon adaptée et accompagnée ».

« Une maison de l’autonomie »

C’est bien là l’objectif des trois maisons partagées qui verront le jour au sein des 550 logements de la résidence « La Calanque ».

Chacune d’entre elles est composée de studios, de chambres pour les assistants et d’espaces communs et permet de loger de 6 à 7 personnes en situation de handicap. Quelque 21 résidents pourront ainsi vivre en milieu ordinaire encadrés 24h sur 24 par un personnel qualifié. « Ce concept permet à des personnes en situation de handicap de vivre sous le même toit que des personnes valides de manière à apprendre à être plus autonome. C’est une maison de l’autonomie, un lieu pour le vivre-ensemble, un lieu de fraternité », explique Sylvain Bucquet, chef de projet de l’association.

Une nouvelle forme de colocation

Au quotidien, les résidents partagent en effet les repas, les loisirs et les activités avec les accompagnants, tout en étant « chacun chez soi ». « C’est la double innovation de ce projet qui permet à la fois la colocation tout en s’inscrivant au sein d’une résidence de 550 logements » se réjouit Emmanuel Gard, Président de l’association Simon de Cyrène Marseille soulignant qu’avec l’habitat regroupé «c’est la vision du handicap qui évolue».

Préoccupation majeure des personnes en situation de handicap et de leurs proches aidants, le logement est une grande composante du Plan HandiProvence 2025 qui sera soumis au vote de l’assemblée départementale le 30 mars prochain.

La diversification de l’offre d’hébergements pour les personnes en situation de handicap fait partie des axes privilégiés par le Plan, notamment la création de logements partagés, mais également de logements adaptés et de places en résidences autonomie pour les personnes handicapées vieillissantes.

Infos pratiques