Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Sur la Canebière, le Département sonne l’heure du renouveau
Retour sur...

Sur la Canebière, le Département sonne l’heure du renouveau

15.12.2017

Le 14 décembre, Martine Vassal a inauguré deux nouveaux lieux sur la Canebière.

Financés par le Département, Le Bureau des Guides et La Fabulerie viennent sonner l’heure du renouveau de l’artère mythique et s’inscrivent comme des réalisations emblématiques de la politique portée par la Présidente du Conseil départemental pour redonner vie au cœur de Marseille.

C’est sur un air bien connu des Marseillais de l’opérette « Un de La Canebière » que Martine Vassal, présidente du Conseil départemental, accompagnée de Sabine Bernasconi, Vice-présidente déléguée à la Culture et maire des 1er et 7e arrondissements, a inauguré deux nouveaux lieux de vie sur La Canebière.  Le Bureau des Guides d’une part, au numéro 152, et d’autre part, plus bas, sur le boulevard Garibaldi, La Fabulerie.
Ces deux nouveaux équipements dédiés à la culture s’affichent comme la concrétisation des efforts engagés par le Département pour le renouveau de la Canebière dans le cadre de son Plan pour Marseille. Financés par le Département, ils font entrer l’artère mythique dans une nouvelle ère. Martine Vassal s’est d’ailleurs réjouie lors des inaugurations de voir la réalisation des actions mises en œuvre par le Département pour la revitalisation du centre-ville : «Ça fait du bien d’être ici aujourd’hui. Ces lieux correspondent à la ligne politique du Département pour la mise en valeur du territoire. Et la Canebière en avait bien besoin » avant de lancer « Et ce n’est qu’un début ! ».

« Le centre-ville qui faisait la fierté de nos parents »
Le Département engage en effet un investissement historique au côté de la Ville pour redonner au centre-ville toute sa splendeur et pour permettre sa reconquête par les habitants et les acteurs économiques et culturels locaux, « pour retrouver le centre-ville qui faisait la fierté de nos parents »  a indiqué Martine Vassal. Préemption des bas d’immeubles et des locaux commerciaux vacants, aide aux ravalements des façades, requalification des rues commerçantes comme la rue Paradis ou encore implantation d’équipements publics et culturels, le Département entend ainsi rendre à l’horizon 2020 son lustre au cœur de Marseille, à commencer par sa plus célèbre artère. Et l’ouverture des locaux du Bureau des Guides en est l’une des illustrations. Son président Cédric Martin a d’ailleurs vivement remercié le Département de lui avoir permis «d’intégrer le cœur culturel de la Canebière».

Le nouveau quartier des arts
Car comme ont pu le constater les élus présents en déambulant sur la Canebière, entre Théâtre du Gymnase, des Bernardines et Lycée Thiers, ce secteur baptisé « Le premier » se veut le nouveau quartier des arts à Marseille, avec des portraits pixélisés qui sur les murs et des graff à partir de photographies de personnages célèbres et d’habitants sur les rideaux métalliques. A quelques pas de là, c’est un autre lieu emblématique baptisé «La Fabulerie» qui a été inauguré par Martine Vassal. Cette manufacture numérique vient en effet de prendre ses quartiers dans l’ancienne salle de réception de l’Hôtel Astoria entièrement rénovée grâce à l’aide du Département. Ce lieu magique de 350 m2 est dédié au numérique avec un espace de co-working, des espaces de productions numériques, un espace sous-verrière de démonstration et d’exposition des initiatives du territoire. Là encore, ce lieu de création et de vie culturelle vient montrer qu’avec l’impulsion des collectivités, les acteurs locaux réinvestissent le centre-ville et croient aussi en l’avenir prometteur de La Canebière.

Infos pratiques