Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Transports : des projets d’envergure pour le bassin aixois
Transport

Transports : des projets d’envergure pour le bassin aixois

08.06.2017

C’est un investissement sans précédent en faveur des transports en commun et des déplacements des Provençaux qu’a annoncé Martine Vassal le 6 juin pour le bassin aixois. Ces projets d’envergure s’inscrivent dans le Plan départemental pour la mobilité lancé dès 2015 par la présidente du Département.

C'est en toute cohérence, après ses engagements récents sur les projets de transports de l’Est et l’Ouest des Bouches-du-Rhône (Aubagne, La Ciotat, Rognac, Vitrolles) que la présidente du Département, Martine Vassal s’est rendue le 6 juin dans le pays d’Aix pour donner là aussi un nouveau coup d’accélérateur pour les transports collectifs de ce bassin économique. «Ici, à Aix et Gardanne, nous envisageons un investissement sans précédent de près de 44 millions d’euros en faveur des grands projets structurants » a d’emblée expliqué Martine Vassal aux nombreux élus du secteur, rappelant à cette occasion que ces projets s’inscrivent dans le cadre de la modernisation de la ligne ferroviaire Marseille-Aix, livrée en 2021, pour laquelle le Département investit à hauteur de 30 millions d’euros.

De nouvelles dessertes en bus express

Pour favoriser l’utilisation des transports en commun dans le périmètre aixois, aux côtés de la Métropole Aix-Marseille Provence, le Département mise particulièrement sur les bus express, notamment avec la création d’une ligne nouvelle de Bus à haut niveau de service (BHNS) de 7,2 km entre Saint-Mitre et le pôle d’échanges Krypton. Avec 19 stations, cette ligne reliera à la fois les quartiers d’habitat social, l’hyper-centre, les facultés, la gare SNCF et plusieurs équipements aixois en seulement 25 minutes. Pour ce projet majeur, dont les travaux débuteront à la fin de l’été (livraison en septembre 2019), le Département consent le plus gros effort financier avec un investissement de 30 millions d’euros sur un coût global de 98 millions. Et participera à deux autres projets concernant les BHNS : l’un pour la dernière phase du BHNS A qui relie la gare routière du centre d’Aix au pôle d’échanges de Plan d’Aillane avec la création d’une bretelle d’accès exclusivement réservée aux transports en commun depuis la RD9 sur l’A51, l’autre pour renforcer la liaison en transport en commun entre le quartier de la Duranne et le Plan d’Aillane. Enfin, des voies réservées aux bus entre le parc-relais Malacrida et le centre-ville seront mises en service à l’horizon fin 2018 avec le soutien financier du Département. Dans la même logique, des travaux seront engagés en 2018 pour la création d’un pont routier au-dessus de l’Arc pour desservir le parc-relais Krypton, proche du campus universitaire et faciliter l’accès à la gare routière. Ce projet financé à hauteur de 1,35 million d’euros par la collectivité devrait être mis en service en 2019.

De nouveaux pôles d’échanges multimodaux

Pour inciter les automobilistes à délaisser leur véhicule sur des secteurs-clés et à utiliser les transports collectifs, plusieurs opérations sont programmées sur les pôles d’échanges multimodaux (voiture-train-bus). A commencer par la création d’un pôle d’échanges multimodal à l’extérieur d’Aix-en-Provence, à la jonction A51-RD9, avec la création d’un parc-relais de 500 places, d’une gare routière de 5 quais et des équipements pour les vélos. Du côté de Gardanne, pour faciliter l’utilisation de la ligne ferroviaire, des travaux pour le réaménagement et l’extension de la gare routière vont être menés d’ici début 2019 (nouveaux quais, augmentation de la capacité d’accueil du parc relais…) avec l’aide du Département (2,3 millions d’euros). Sur le secteur de Plan-de-Campagne, Martine Vassal s’est également engagée : «Nous aiderons à la création d’un pôle d’échanges multimodal avec un parking-relais et une gare routière pour 1,23 million d’euros, avec une livraison pour 2021 ». La présidente du Département a également annoncé un engagement de près de 4 millions d’euros pour le prolongement du BHNS Zenibus (entre Marignane-Saint-Victoret-Vitrolles-Les Pennes Mirabeau), jusqu’à Plan-de-Campagne, là encore à l’horizon 2021. 

Des projets pour tout le territoire

Ce coup d’accélérateur pour les transports s’inscrit dans le cadre du Plan départemental pour la mobilité, décliné depuis 2015 par Martine Vassal, qui prévoit une enveloppe de 300 millions d’euros sur 5 ans en cofinancement de toutes les opérations indispensables pour fluidifier les déplacements sur l’ensemble du territoire. A côté du bassin aixois, plusieurs territoires voient aussi le lancement des projets stratégiques pour la mobilité. Ainsi, du côté de Vitrolles-Rognac, pour améliorer le réseau ferroviaire et le connecter efficacement à l’aéroport, Martine Vassal, a annoncé début juin le soutien au projet d’amélioration de la gare de Rognac, dont le trafic de passagers avec la réouverture de la ligne Aix-Rognac est voué à augmenter. Le Département participera donc à la création de places pour le parking-relais, de quatre quais pour les nouvelles lignes de bus et à l’accessibilité. La connexion de la gare de Vitrolles avec l’aéroport et la zone d’Airbus Helicopters (12 000 salariés) est également une des priorités avec la création d’une passerelle vers Airbus et d’un BHNS vers l’aéroport. A l’Est, à Aubagne et La Ciotat, fin mai, la présidente du Département s’est également engagée pour la réalisation du tracé du Chrono’Bus (10 minutes de parcours seulement entre la gare d’Aubagne et la zone des Paluds en 2020), permettant d’offrir aux 9 500 salariés des Paluds une alternative à la voiture. A cet engagement, qui complète celui pour le Val tram (14 km de tramway entre le centre d’Aubagne et la Bouilladisse), s’ajoute une aide pour la requalification des gares d’Aubagne et de La Ciotat.

Infos pratiques