Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Tutorat, un dispositif vieux comme le monde qui marche !
Insertion

Tutorat, un dispositif vieux comme le monde qui marche !

07/06/2019

Le Département se mobilise en faveur de l’emploi, avec, notamment, le dispositif Emplois en Provence. Celui-ci permet à une entreprise qui recrute un allocataire du RSA, la mise en place d’un tutorat pendant les six premiers mois du contrat.

Illustration avec Eqosphère, spécialisée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Xavier Corval court partout et tout le temps. Le patron de la société Eqosphère gère un emploi du temps de quasi-ministre. Entre deux réunions, deux avions, deux trains, comment trouver la perle rare pour lui permettre d’ouvrir et d’animer une agence locale de son entreprise à Marseille ? La question l’a taraudé un bon moment avant qu’il ne prenne connaissance du dispositif Emplois en Provence, mis en place par le Département.

C’est en 2012 que le jeune entrepreneur crée sa société à Paris, alors qu’il se souvient de ses années d’étudiant… Et de son exaspération d’alors : « Je travaillais en extra dans l’événementiel, et voir ce qui était jeté après les soirées m’a donné l’idée de distribuer, en catimini, toute cette nourriture aux SDF. Je trouvais tellement absurde, toute cette nourriture consommable et jetée à la poubelle ! ». Il s’interroge : comment apporter des solutions à cette problématique de plus en plus prégnante, celle du gaspillage, alimentaire et non alimentaire ? Il se lance dans l’aventure Eqosphère, recrute à Paris. Il réalise « qu’à part deux ou trois personnes blasées », il n’a rencontré « que des gens conscients du problème. »

« Emplois en Provence, un vrai coup de pouce »

Pionnière dans son domaine, Eqosphère grandit bien depuis 2012, jusqu’à s’installer dans le sud en 2017. « C’était une volonté personnelle, témoigne-t-il, mais aussi un vrai challenge. » Il répond alors au dispositif Emplois en Provence (Lire ci-dessous) qui lui permet d’optimiser le processus de recrutement. « Avec le Département des Bouches-du-Rhône, j’ai été accompagné et ça s’est vraiment bien passé. J’ai embauché Mélanie Kessler, une jeune ingénieur agronome qui n’avait jamais travaillé dans une entreprise privée. Après deux mois et demi de formation à Paris, elle s’est installée à Marseille. » Et de préciser : « Emplois en Provence a été un vrai coup de pouce. Ce n’est pas simple pour une TPE ou une PME de recruter. Le dispositif accélère et simplifie la procédure. »

Mélanie Kessler fait rapidement ses armes. Après des expériences professionnelles à Paris et aux Antilles, l’envie de venir en Provence la saisit. « Mais il n’y a pas tant de postes d’ingénieur », regrette-t-elle. Elle rencontre Xavier Corval ; le contact passe bien entre eux. Elle intègre Eqosphère en mai 2018 où elle est en charge de décrocher des prestations auprès de nouveaux clients. « Je suis autonome, j’apprends vite ! ».

Comme le résume Xavier Corval, « tout s’est bien emboîté. » Car, explique-t-il, dans les métiers nouveaux, « nous n’arrivons pas toujours à trouver des personnes avec des expériences antérieures. »

Emplois en Provence a donc bien permis de débloquer cette situation. Comme tant d’autres. En 2018, 167 procédures de tutorat ont été signées.

Ch. F.-K.

Emplois en Provence, le dispositif qui aide au recrutement

Il n’est pas toujours simple de faire se rencontrer un employeur et une personne en recherche d’emploi. Beaucoup trop d’offres restent non pourvues alors que des demandeurs d’emploi et notamment, des allocataires du RSA, sont en recherche d’emploi. Fort de ce constat, le Département des Bouches-du-Rhône a fait de l’emploi l’une de ses grandes priorités depuis 2015. Avec l’Accélérateur de l’emploi en Provence, le Bus de l’emploi, la plateforme Provence emploi et le dispositif Emplois en Provence, preuve en est que Martine Vassal, Présidente du Département, et sa majorité mobilisent les entreprises et les partenaires. Emplois en Provence est un dispositif d’accompagnement dans l’emploi à destination des allocataires du RSA de notre département. Accompagné pendant les six premiers mois du contrat par un salarié expérimenté, le nouveau recruté verra son insertion professionnelle facilitée. Ouvert aux entreprises du secteur marchand, Emplois en Provence est une convention de tutorat liée à un contrat de droit privé, CDD ou CDI, de 24 heures hebdomadaires minimum. Avec un engagement non négligeable puisque le financement départemental s’élève à 4 000 euros pour un CDI et à 2 000 euros pour un CDD, temps plein.

Pour tout renseignement : emploisenprovence@departement13.fr

Infos pratiques