Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Un nouveau restaurant vient d’ouvrir à la Maison Sainte-Victoire
Tourisme

Un nouveau restaurant vient d’ouvrir à la Maison Sainte-Victoire

07.03.2019

Fermé depuis 2013, le restaurant de la Maison Sainte-Victoire vient d’ouvrir ses portes. 80 tables, une superbe terrasse et une cuisine concoctée de produits frais attendent les visiteurs. Au pied de ce site exceptionnel.

La montagne Sainte-Victoire fait partie de ces lieux chargés d’émotions, de grandeur, de majestuosité. L’apercevoir au détour de la route, entre les arbres, procure instantanément une vibration particulière. Y marcher est souvent perçu comme un honneur par les randonneurs. Y travailler, un véritable challenge qui mérite d'être relevé. Nicolas Torres et sa compagne viennent d’ouvrir le restaurant de la Maison Sainte-Victoire, le 5 mars dernier, et se fixent un objectif à la hauteur du site : l’harmonie !

« Le matin, quand j’arrive, confie le chef Nicolas, je prends un moment pour moi et je m'assois sur la terrasse, face à la montagne. Je me mets à la place des clients : j’ai envie de quoi aujourd’hui ? ». Depuis quelques jours, ce sont les visiteurs, marcheurs, familles, touristes, locaux, qui viennent déguster les produits locaux concoctés par le nouveau chef. 80 tables, en intérieur et bien sûr sur la superbe terrasse face à la Montagne, attendent les visiteurs.

Travailler en harmonie avec la nature

Originaire de Bandol, fils de parents restaurateurs et neveu d’un pâtissier meilleur ouvrier de France, il ouvre en 1999 son premier restaurant à Marseille, le Bobolivo, une adresse plutôt courue au-dessus du Vieux-Port. Puis il sera le chef du restaurant de la calanque de Figuerolles, à La Ciotat, et apprivoise l’aspect sauvage et inédit de sa profession. « Les petits pêcheurs entraient le matin avec leurs bateaux dans la calanque pour nous apporter le poisson fraîchement pêché. Un lieu exceptionnel et des sensations qui ne l‘étaient pas moins ». La naissance de deux enfants, aujourd’hui âgés de 14 et 9 ans, pousse le couple à faire le choix « d’une vie normale. » Et puis, le restaurant de la Maison Sainte-Victoire se présente à eux. « Et comme le hasard n’existe pas, sourit Nicolas, il nous fallait y venir ! ».

Le chef peut donc exercer sa passion pour la cuisine dans un lieu extraordinaire, avec une vue inégalable sur la montagne Sainte-Victoire, et le son des oiseaux comme accompagnement. « Il y aura peu de plats au menu, car je préfère ne pas faire que mal faire. » Mais faire peu est gage de qualité, puisque Nicolas Torres se fournira chez des producteurs locaux, pour privilégier les circuits courts et travailler de façon éco-responsable. Ainsi confie-t-il son souhait : « Je veux que le restaurant soit accessible à tout le monde. Ici, on ne paiera pas le soda 5 euros. Ici, on ne mangera pas de choucroute ! On va rester dans la cohérence et le partage, même si nous sommes aussi des commerçants. »

Des paniers pique-nique pourront être préparés pour les randonneurs, les familles pourront rapporter leurs déchets et il sera possible de goûter à des planches de charcuterie ou des pâtisseries faites maison en dehors des horaires de déjeuner. « Ce que le cadre nous offre, nous avons obligation de le lui rendre ! ».

Le Restaurant de la Maison Sainte-Victoire est ouvert du mercredi au dimanche, de 9h à 18h.
La Maison Sainte-Victoire est, elle, ouverte 7 jours sur 7.

 

Ch. F.-K.

 

La Sainte-Victoire, cette montagne que le monde entier visite

La montagne Sainte-Victoire, cet atelier du paysage provençal, attire chaque année 1 million de visiteurs, randonneurs confirmés comme familles accompagnés de jeunes enfants. Le peintre impressionniste Cézanne, qui a rendu célèbre le site, était en quête de cette « sensation colorante ». Ne disait-il pas, au sujet de notre territoire : « Le Sud impose un monde de formes clairement définies, il dévoile un paysage structuré de l’intérieur, fait d’aridité, de netteté, d’une noblesse sobre et nue du pays méridional. » ?
Avec 8 points de départ sur le versant Sud de la montagne, les promeneurs se confrontent à des randonnées difficiles, parfois piégeuses, comme à des balades adaptées au simple besoin de s’oxygéner. Rapprochez-vous de la Maison Sainte-Victoire afin de connaître les itinéraires, les périodes de reproduction des espèces sensibles, comme l’aigle de Bonelli, qui oblige à la fermeture provisoire de certains sentiers. « Nos agents d’accueil sont formés pour renseigner les visiteurs. A chaque marcheur de choisir son itinéraire en fonction de son niveau », précise Nicolas Bertucceli, responsable de la Maison Sainte-Victoire. Enfin, des promenades à dos d’ânes sont proposées, le long du ruisseau Bayon. Et une exposition sur la gastronomie et les plantes alimentaires est ouverte gratuitement au public, jusqu’au 23 juin.
La Maison Sainte-Victoire est une concession du Département des Bouches-du-Rhône qui permet ainsi à ce lieu exceptionnel de d’être protégé, encadré et valorisé.

Maison Sainte-Victoire : chemin départemental 17, 13100 Saint-Antonin sur Bayon.
Tél. : + 33 (0)4 13 31 94 70
Le Restaurant Tèl : + 33 (0)4 42 23 53 09