Au cœur du cinéma

Rechercher une fiche

L'Alhambra cinémarseille

L'Alhambra cinémarseille
  • Président de l'association : Marcel Rufo
  • Personne à contacter : Cécile Durieux
  • Tél. : 0491460283
  • Portable. : 0687554484
  • Courrier électronique : polemed@wanadoo.fr
  • Site : www.alhambracine.com
  • Adresse : 2 rue du cinéma, 13016 Marseille

Contenu

Au cœur du cinéma

Au cœur du cinéma : quatre ateliers de pratique pour s’initier à la fabrication d’un film
Sur une journée complète dans les locaux du cinéma l’Alhambra, les élèves d’une même classe pratiqueront différentes activités autour d’un film du patrimoine, encadrés par trois intervenants artistiques professionnels de l’audiovisuel. Quatre ateliers vont leur permettre de porter un regard nouveau sur le cinéma, du côté de la fabrication des images. La journée débute par la projection du film L’émigrant, de Charlie Chaplin (noir et blanc, 25 min, 1917) suivie d’une discussion à partir des images du film. Chaque atelier est ensuite mené en petit groupe et permet de découvrir, à l’aide d’outils spécifiques, une étape de la fabrication du film, de la mise en scène à la sonorisation, en passant par le montage.

Objectifs pédagogiques et artistiques, moyens mis en œuvre
- Découvrir une œuvre du patrimoine cinématographique.
- Porter un regard nouveau sur le cinéma en l’abordant sous l’angle de la fabrication.
- Mettre en lien l’analyse filmique et les pratiques cinématographiques pour mieux appréhender la manière dont les films sont fabriqués.
- Aborder la notion de mise en scène au cinéma : penser le film comme le résultat d’une construction, réfléchir à la place de la caméra et à la manière de raconter quelque chose à travers une image.
- Pratiquer le montage : travailler sur l’unité de base de la narration au cinéma, le plan, et envisager ainsi le montage comme un mode de narration.
- Sonoriser une séquence : aller plus loin dans la fabrication d’un film et penser la musique et le son comme des éléments qui permettent, par exemple, de dramatiser l’image.
- Travailler en petits groupes pour favoriser l’expression et la créativité de chacun.
- Rencontrer trois intervenants spécialisés au cours de la journée.

Déroulement

9h – 9h30 : Présentation de la journée et projection du court métrage.
9h30 – 10h30 : CinAimant le cinéma – discussion à partir de photogrammes du film.
10h30 – 12h : Atelier 1 / groupe 1 – Atelier 2 /groupe 2 – Atelier 3 / groupe 3.
12h – 13h : Pause pique-nique.
13h – 14h30 : Atelier 1 / groupe 2 – Atelier 2 / groupe 3 – Atelier 3 / groupe 1.
14h30 – 16h : Atelier 1 / groupe 3 – Atelier 2 / groupe 1 – Atelier 3 /groupe 2.
16h – 16h30 : Restitution des ateliers et retour sur la journée.

Détail des ateliers

CinAimant le cinéma – discussion à partir de photogrammes du film (en classe entière)
Méthode développée par Sylvie Matéo, enseignante spécialisée, et Tilt.
La discussion s’appuiera sur une série de photogrammes tirés du film, que les élèves choisiront et commenteront à tour de rôle. Nous privilégions de cette façon les thèmes et les questions que se posent les élèves sur les images qu’ils viennent de voir.

L’atelier mise en scène (en groupe)
À partir d’une séquence du film, les élèves réfléchiront à la notion de mise en scène au cinéma. Concrètement, les élèves vont eux même reconstituer l’espace cinématographique dans le foyer du cinéma et réaliser un roman-photo à partir de la séquence présentée.
Une partie des élèves jouera le rôle des figurants, tandis que l´autre partie du groupe formera l´équipe technique en charge de la réalisation, de la mise en scène et du cadrage.
En travaillant en volume et à échelle réelle, on aborde ainsi simplement et collectivement la mise en scène, le point de vue et la place de la caméra, mais également la notion de plan.

L’atelier mashup : initiation au montage avec la Table MashUp (en groupe)
Conçu par le réalisateur Romuald Beugnon, cet outil d’éducation à l’image permet d’animer des ateliers de montage où la question de la technique est abolie au profit de la créativité des participants. La Table MashUp offre la possibilité aux publics inscrits dans des projets d’éducation à l’image de travailler sur la question du montage cinématographique dans une logique collaborative et ludique. Ce dispositif comprend une table de jeu, des cartes codées qui correspondent à des sons et images de films, et un système de projection et de son permettant de «jouer» les images en direct sur un écran, seul ou à plusieurs.
L’atelier autour du court métrage proposera aux élèves de repenser et de détourner le film en abordant les gestes élémentaires du montage (choisir, trier, ordonner, couper).

L’atelier sonorisation : créer la bande-son d’un extrait du film (en groupe)
La séance commence par une courte partie théorique avec des écoutes de sons d'ambiances, une démonstration de bruitages, puis un blind-test de musiques de films. Pendant la partie pratique, chaque groupe travaille sur un extrait différent (environ 1m20). Les élèves choisissent les sons d'ambiances, ils expérimentent et bruitent eux-mêmes les scènes puis ils composent des musiques que les élèves ou l'intervenant pourront interpréter.

Modalités pratiques

Public : niveau des classes (6e à 3e) Élèves de la 6ème à a 3ème
Enseignants concernés : Minimum deux enseignants par classe.
Durée de l’action : 1 journée, entre septembre et juillet.
Nombre de classes par action : 1 classe par journée.
Nombre et noms des intervenants de l’association :
1 personne à la coordination : Cécile Durieux (Alhambra Cinémarseille).
3-4 intervenants artistiques agréés par l’Éducation nationale : Elise Tamisier et Hugo Bousquet de la Compagnie d’Avril, Ulrike Böhnisch et Alexandre Barette.

Contraintes techniques

Pique-nique à prévoir.
Tout le matériel est fourni par le cinéma ou les intervenants.

Remboursement des transports

Remboursement au réel
En savoir plus

Téléchargement

Télécharger la fiche "Au cœur du cinéma"


S'inscrire

Accéder au formulaire