Filles et garçons, égalité de droits et respect entre nous

Le Département propose aux collèges des actions sur les droits des femmes et le respect entre les filles et les garçons, afin de susciter une réflexion sur les rapports de pouvoir, prévenir les situations de violence, instaurer un climat de respect mutuel entre les sexes et une égalité plus grande entre filles et garçons.
Elles viennent appuyer la convention interministérielle signée en juin 2006 pour l’égalité entre les filles et les garçons dans le système éducatif.
Celle-ci préconise notamment d’assurer une éducation à l’égalité entre les sexes par la mise en place d’actions de prévention et de sensibilisation aux stéréotypes sexistes.

Le fort engagement du Département dans cette thématique le conduit à vous proposer des actions éducatives, en accord avec l’Inspection académique et appuyées par la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité. Elles sont destinées à l’ensemble des équipes éducatives et médico-sociales  (conseillers principaux d’éducation, enseignants, infirmières, assistantes sociales, …) et doivent s’inscrire dans les enseignements dispensés car l’égalité entre filles et garçons est non seulement un objectif transversal de l’action éducative mais aussi un enjeu important dans la construction de relations harmonieuses entre les genres dans notre société.

Pour toute information :

Anne BURAVAND
Tel : 04 13 31 23 26
anne.buravand@cg13.fr

DASEN (service social en faveur des élèves) :
Maryvonne AZARD – 04 91 99 67 23 - maryvonne.azard@ac-aix-marseille.fr

Genre !

Dans le cadre des actions éducatives "Filles/garçons, égalité de droits et respect entre nous", cinq classes de trois collèges (Vallon des Pins, Charloun Rieu et Edgar Quinet) ont travaillé à la réalisation d'un film d'animation, encadrés et accompagnés à chaque étape par l'association Tilt et le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir.
Cette action expérimentale avait pour but de faire travailler les élèves sur les stéréotypes, les représentations, les discriminations liées au genre.

Recherche documentaire, scénario, montage, prise de son, les élèves et leurs équipes pédagogiques n'ont pas ménagé leurs efforts et nous livrent un court-métrage de qualité ainsi que quelques pistes de réflexion.

En novembre 2010, ce film a obtenu le prix du jury au festival international Génération court, dans la catégorie « Jeunes pousses ».

> Voir le film

Droit et internet

L’émergence des nouvelles technologies dans la vie quotidienne des collégiens, au domicile familial et au sein de l’établissement scolaire, est susceptible d’apporter - par méconnaissance de la loi tout autant que des outils utilisés - son cortège de dérives dont la gravité varie selon les situations mais dont le point commun reste la mise en danger potentielle de l’enfant ou de son entourage immédiat.

Fort de ce constat et de la demande croissante émanant des collèges, le Département a décidé en collaboration avec l’Association d’accès au Droit des Enfants et des Jeunes (ADEJ) d’élaborer un livret d’accompagnement à destination des bénéficiaires de l’opération Ordina13.
Distribué aux familles dès la rentrée 2010/2011, ce document qui se présente sous forme de bande dessinée s’adresse tant aux parents qu’aux enfants. Diffamation, mauvaises rencontres, téléchargement, il aborde tour à tour les risques liés aux usages numériques, que le collégien en soit l’auteur ou une victime potentielle.

Ce livret s’inscrit dans un dispositif plus global dont les deux autres volets sont la formation des Assistants techniques informatiques au sein des collèges et la possibilité pour les professeurs de faire intervenir l’ADEJ sur l’action éducative « Droit et internet » ; action à l’origine du livret d’accompagnement.

Théâtre forum

  

Lors de l'année scolaire 2009/2010, une équipe a filmé le travail du Planning familial au collège du Vieux Port, lors d'une intervention intitulée « Gadji Gadjo ».

Kiffer/Qui fait l'autre

Cette bande-dessinée a été élaborée dans le cadre d’un comité technique sur les relations Filles / Garçons, regroupant les services de la Ville (CUCS, action familiale et droits des femmes), du Département (Education), de l’Etat (DRDFE) et l'ADEJ (Association pour le Droit des Enfants et des Jeunes), dépositaire de cet outil.

Chacun est libre de l'utiliser et d'en exploiter, en termes de communication, tout le potentiel. Cette BD est unanimement saluée et demandée par de nombreux professionnels - jusqu'en Belgique récemment - car elle permet de déconstruire les stéréotypes sexistes.

Téléchargez la BD

Etude évaluative Transverscité

En 2006, le Département et la Direction Régionale aux Droits des Femmes ont commandé au cabinet de sociologie Transverscité une étude pour évaluer les actions menées durant le premier semestre 2006 dans les collèges du département dans cette thématique.

Consultez le rapport