Congrès ADF à Marseille : "Pour une confiance renouvelée entre l’Etat et les Départements"

Congrès ADF à Marseille : "Pour une confiance renouvelée entre l’Etat et les Départements"

Quelque 1800 congressistes et plus de 80 présidents de Conseils départementaux, le 87e Congrès des Départements de France à Marseille bat des records de participation, tant les enjeux de ce rendez-vous sont capitaux pour l’avenir des territoires.

 

« En accueillant le 87ème Congrès des Départements de France, les Bouches-du-Rhône prennent une nouvelle dimension.

Depuis deux ans, nos résultats dans de nombreux domaines (l’emploi, la culture, l’éducation, le numérique...) ont démontré que notre Département était innovant et à l’écoute des préoccupations des Provençaux. Son utilité n’est plus à démontrer.

A ce titre, j'ai interpellé à plusieurs reprises le Gouvernement afin de montrer combien les Départements sont nécessaires et utiles pour le bon fonctionnement de notre pays.

Le Ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, a déclaré aujourd'hui, pendant nos travaux, que le Président de la République ne souhaitait pas imposer la fusion aux Départements, ni engager un nouveau "big bang" territorial.

Nous avons plus que jamais besoin de stabilité pour agir efficacement au service de nos habitants et de nos territoires. Il semble que les préoccupations des Départements aient été entendues. C'est un premier pas vers une confiance renouvelée entre l'Etat et les départements.

J'attends que le Premier Ministre confirme demain, à l'occasion de son déplacement, la position exprimée par Jacques Mézard.

Je souhaite également que le chef du Gouvernement nous apporte des réponses très claires sur le financement des allocations de solidarité et sur la prise en charge des mineurs non accompagnés. »

Martine Vassal - 19 octobre 2017