Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Médiation sociale et sécurisation

Elément Clé du Plan Charlemagne, le bien-être et la sécurité des collégiens du Département des Bouches-du-Rhône est une préoccupation majeure de la Collectivité.

La médiation sociale

Le dispositif de médiation sociale est depuis le 1er janvier 2019 pris en charge intégralement par le Conseil départemental sous la forme d’un accord de service de prestations sociales. Il était auparavant co-financé par l’Etat.

Ce dispositif a pour objectif de préserver le lien social et prévenir les incivilités par la présence d’un médiateur ou d’un binôme de médiateurs devant les collèges et des certains équipements du Département tels que les Maisons départementales de la Solidarité ou encore lors de manifestations organisées par le Département.

La médiation sociale introduit les valeurs telles que le respect, l’écoute et l'accompagnement.

L’action d’un médiateur peut se résumer ainsi :

  • assurer une présence active de proximité
  • recréer et maintenir du lien social
  • prévenir et participer au règlement des situations conflictuelles
  • prévenir et limiter les incivilités en sensibilisant les usagers aux règles de vie citoyenne
  • mettre les usagers en relation avec les partenaires institutionnels ou associatifs
  • faciliter les relations entre les usagers et les services du Conseil départemental.


Des médiateurs sociaux aux abords de collèges

Le dispositif de médiation sociale est destiné à prévenir les incidents et à améliorer la sécurité à l'extérieur des établissements par la restauration et le maintien du lien social grâce à la présence de médiateurs sociaux.

56 collèges publics des Bouches du Rhône bénéficient de ce dispositif dont 42 à Marseille et 14 hors Marseille, avec un total de 87 médiateurs répartis en binômes fixes ou mobiles sur deux établissements. Ces médiateurs sont recrutés sur la base de diplômes ad hoc et bénéficient de formations complémentaires tout au long de l’année.

Le Département travaille avec 2 prestataires de service et leurs co-traitants, tous spécialisés en médiation sociale.

L’inspection académique est associée dans le suivi et l’évaluation du dispositif.  
 

La médiation dans les collèges en quelques chiffres *

56 collèges bénéficiaires de la médiation soit 41% des 136 collèges publics du département

37 sont en éducation prioritaire, soit 2/3 des collèges bénéficiaires

Plus de 30 000 élèves bénéficiaires, soit 37% de l’effectif des élèves en collège du département

87 médiateurs en collège

*les données concernent uniquement le secteur public

Service référent : Conseil départemental / Service Prévention : 04 13 31 10 98 - spdr.dspdr@departement13.fr


La Sécurité dans les collèges : une priorité

> Un meilleur contrôle des accès

  • Mise en place d’un sas sous contrôle d’accès à chaque point d’entrée, piétons ou véhicules, dans les établissements. L’entrée des élèves est sécurisée par des portillons d’accès sécurisés dont l’ouverture s’effectue par une carte électronique personnalisée intégrée au carnet de correspondance.
  • Rehaussement ou remplacement des clôtures périphériques, afin de limiter les risques d’intrusion.

 

> Un renforcement de la vidéo-protection

  • Le Département équipe chaque collège d’une vidéo-protection anti-intrusion et s’engage, auprès des communes, à financer à hauteur de 80 % l’installation des systèmes de vidéo-protection aux abords des établissements.

 

> Sécurité renforcée pour 51 collèges

Après une première expérimentation dans les collèges Les Matagots et Virebelle à La Ciotat en 2016, le Département a lancé un plan sur plusieurs années pour couvrir l’ensemble des collèges des Bouches-du-Rhône. Aujourd’hui 51 (à la date du 08/12/2020)  des 136 collèges publics sont déjà équipés. 14 autres devraient l’être courant 2021. Le plan pourrait s’achever début 2024.

Service référent : Conseil départemental / Direction Générale Adjointe de l’Equipement du Territoire / Lionel GORGA   -  lionel.gorga@departement13.fr