Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Erick Gudimard : l'image en partage

Photographe et initiateur de projets, Erick Gudimard se définit comme un entrepreneur et le prouve une fois de plus en dirigeant un nouveau lieu, le Centre Photographique Marseille, entièrement dévolu à la photographie contemporaine et ouvert à tous.

“Everyone is a photographer”, la signature du nouveau Centre photographique Marseille est une invitation au débat et son directeur, Erick Gudimard, s’en explique volontiers : “Aujourd’hui, avec le numérique et les réseaux sociaux, tout le monde est photographe. Instagram, c’est le polaroïd d’aujourd’hui. Face à l’image, on a de plus en plus besoin de prendre du recul et du temps, celui de la contemplation, d’échanger autour des pratiques professionnelles. C’est le but du Centre photographique Marseille”.

LE RENOUVEAU DE LA PHOTO

À la tête de cette nouvelle structure, sous la houlette de l’association “Les Ateliers de l’Image” qui milite depuis vingt ans pour la photographie contemporaine, Erick Gudimard se réjouit que ce lieu ait vu le jour, au coeur de Marseille dans le quartier de la Joliette, au moment où cet art connaît un renouveau : “Ce lieu répond à un besoin dans une ville qui enregistre un regain d’intérêt pour la photographie contemporaine. Une multitude d’initiatives s’y tiennent”, explique le directeur, dont le centre, soutenu et financé par le Département, peut désormais s’afficher comme une vitrine de ce foisonnement. Et de citer en exemple le Festival de photographie contemporaine de Marseille dont la 8e édition a programmé une trentaine d’événements photo, et les manifestations qu’il porte pour que la photographie se partage largement ici et ailleurs. Comme le festival “La Nuit de l’instant”, 9e édition en 2018 et 41 artistes internationaux exposés ou le salon “Polyptyque”, un nouvel événement sur le territoire associant des galeries européennes prestigieuses.

“LES IMAGES AIDENT À SE CONSTRUIRE”

C’est dans cette mouvance que s’inscrit depuis toujours Erick Gudimard qui défend une large vision de la photographie “qui ne doit pas rester l’apanage d’une élite”. Il place d’ailleurs toujours en haut de l’affiche l’éducation à l’image, sans doute rattrapé par son expérience d’enseignant en photographie : “Autour d’une exposition principale, le centre propose tout au long de l’année des ateliers pour tous, des master-class, des formations et un centre de documentation riche de 1200 ouvrages”. Et hors les murs, il mène des actions éducatives dans les collèges en partenariat avec le Département ou avec les habitants des cités dans le cadre d’un travail de création avec le bailleur social “13 Habitat”. “Les images aident à se construire” explique-t-il en ajoutant : “J’en ai fait l’expérience. Je viens d’un milieu où il n’y avait pas de pratique artistique, mais où le sport occupait une grande place. J’ai gardé les valeurs sportives, celles du collectif, mais je me suis construit avec la photographie qui est une pratique individuelle”.

Une double vision qu’il continue de prôner aujourd’hui avec des lieux ouverts à tous et des projets collectifs autour de la photographie. “On prédisait la fin de la photo, or plus le temps passe, plus elle existe. Parce que c’est une image fixe dans un monde en perpétuel mouvement, elle fait office de repère”.

Depuis 16 février : “Intrication” de Cédrick Eymenier “Degrees of Caution”, exposition collective de Laetitia Benat, Mark Borthwick, Anders Edström, Guillermo Ueno et Sébastien Jamain. CPM : 74 rue de la Joliette, 13002 Marseille

à gauche : 2005 - Premiers ateliers pour enfants au Panier. Des montages vpanoramiques imaginés par les enfants eux-mêmes montrant leur paysage, leur maison…
© Louise Kretzschmar

à droite : 2007 - Stations #19 - Première exposition à La Traverse, notre galerie dans le quartier du Panier, signée du photographe Laurent Dejente qui inversait les points de vue et les perspectives en faisant poser ses modèles dans des situations inhabituelles. © Laurent Dejente

en bas : 2009 Première exposition hors les murs, organisée en partenariat avec les Bancs Publics, dans l’ancien fort Saint-Jean à Marseille. En quelques semaines, les photographies de Pierre Bourdieu attireront plus de 5000 visiteurs. © Pierre Bourdieu - Fondation Pierre Bourdieu, Genève.

à gauche : 2013 - Nous avons reçu le photographe Guillaume Jeannot pour une résidence de création qui donnera une magnifique exposition au Gien. Dans la foulée, pour une commande du Centre national des arts plastiques,nous avons installé ses photographies en très grand format dans l’espace public des quartiers Nord de Marseille. L’artiste a choisi ses images en fonction des murs de la ville, et trois images sont toujours visibles aujourd’hui.

à droite : 2017 - “L’anthropologue et le Photographe” : Une grande et belle exposition à la Friche la Belle-de-Mai, qui offre un dialogue pertinent entre des photographies de Marc Lathuillière et des textes de Marc Augé, grâce au travail magnifique de François Saint-Pierre. © Marc Lathuillière, Fonds Régional d’Art Contemporain -Pascal Neveux, directeur, série Musée national, 2004-17, courtesy Galerie Binome

en bas : La nuit de l'instant - Depuis 2010, nous investissons des lieux désaffectés ou inhabituels dans le quartier du Panier, rue de la République et à la Joliette pour y monter des installations artistiques éphémères.