Le sport, un enjeu capital

Avec Marseille capitale européenne du sport 2017, c’est toute la Provence qui devient une terre de sport. Bien au-delà de la vitrine extraordinaire que seront tous les événements sportifs, c’est aussi l’opportunité de réaliser la création ou la rénovation de structures sportives de proximité. Stades, gymnases, piscines, l’offre d’équipements sur le territoire marseillais est non seulement essentielle pour la pratique sportive, mais aussi primordiale pour l’attractivité des quartiers et leur développement social. C’est pourquoi le Département va participer dès cette année à l’amélioration et la réhabilitation de structures sportives emblématiques de Marseille.

Piscines

  • Piscine Vallier
    En septembre 2015 s’achevaient les travaux de restructuration de la piscine Vallier, avec notamment la mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Aujourd’hui, il s’agit de poursuivre la modernisation de cet équipement phare avec l’étanchéité du grand bassin et de l’ensemble des plages, ainsi que la création d’un pédiluve assurant l’hygiène entre les plages et le solarium.

  • Piscine Saint-Charles et Bombardière
    Après le gros chantier de la piscine Vallier, celle de Saint-Charles (1er) sera entièrement rénovée et celle de la Bombardière (12e) bénéficiera de travaux d’étanchéité et de désamiantage.

Un skatepark tout neuf au Prado

Il a été pendant de nombreuses années un bowl de renommée mondiale : le Skatepark du Prado accueille depuis 22 ans des centaines de pratiquants. Mais il est aujourd’hui vétuste et nécessite une véritable rénovation pour lui redonner une envergure internationale. C’est pourquoi le Département va participer à sa réhabilitation, avec la création de certaines formes modernes plus en adéquation avec la pratique actuelle, et en conformité avec les nouvelles normes de sécurité.
L’accueil du public sera aussi pris en compte grâce à la création de gradins et l’aménagement d’un parking à vélo.

Le stade Grande Bastide Cazaulx aura son synthétique

C’est un stade sur lequel s’entraînent régulièrement 200 joueurs. Le stade Grande Bastide Cazaulx dans le 12e arrondissement est un équipement particulièrement sollicité, notamment pour accueillir des rencontres de football. Son revêtement stabilisé ne convient plus à une pratique régulière et créée aussi des nuisances dans le quartier les jours de grand vent. Il est donc urgent de le moderniser en installant une pelouse synthétique dernière génération, plus adaptée à la pratique actuelle. Les vestiaires, l’éclairage et les clôtures du stade feront aussi l’objet de travaux.

Un nouveau complexe Charpentier à Saint-Mauront

Les travaux envisagés consistent à créer un complexe sportif sur le site de l’ancienne piscine Charpentier (3e). Ils comprendront un terrain de football avec pelouse synthétique, des vestiaires, des locaux techniques pour le matériel et l’infirmerie. Le projet prévoit également la construction d’un gymnase, de locaux polyvalents et d’une conciergerie et enfin la création d’une aire de loisirs de plein air.

Un city stade à Fondacle

C’est l’équipement de proximité par excellence. Le mini stade de Fondacle accueille de nombreux pratiquants du quartier. Mais son revêtement stabilisé et sa configuration ne sont plus adaptés à la pratique sportive actuelle. Il est donc nécessaire de le transformer en “City stade” grâce à de nombreuses améliorations : pose d’une plateforme en enrobé avec un revêtement en gazon synthétique, sécurisation des clôtures du terrain, installation de panneaux de basket-ball et de handball.