Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Pour votre sécurité

Le Département et la Métropole améliorent votre sécurité dans les transports publics

Moyens humains supplémentaires, vidéoprotection, dispositif « zéro fraude » dans les stations de métro à Marseille, Département et Métropole unissent leurs forces pour lutter contre l’insécurité et la délinquance dans les transports en commun du territoire à travers des actions concrètes et des mesures innovantes, en partenariat avec la Préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

Sécurité renforcée dans le métro marseillais

Un dispositif « zéro fraude », expérimenté à la station La Rose, vient d’être lancé. Il consiste à assurer une présence permanente d’agents vérificateurs pour lutter contre la fraude et rassurer la clientèle en règle.

Afin de renforcer la présence humaine et sécuriser les voyageurs, 20 policiers municipaux supplémentaires effectueront des patrouilles dans les stations et rames de métro, notamment en soirée entre 20h et 1h du matin.

Pour renforcer l’action des forces de sécurité et leur permettre d’intervenir rapidement, la Métropole et la RTM ont déployé 5078 caméras sur le réseau marseillais. Elles assurent la couverture de l’ensemble des matériels roulants (bus, métro et tramways) et des installations fixes (gares d’échanges, stations de métro et de tramway, P+R…).

Implanté stratégiquement sur le site de la gare Saint-Charles, le Service Interdépartemental de Sécurité des transports en commun (SISTC) peut également intervenir efficacement, à la fois sur le réseau urbain de Marseille et sur le réseau TER.

Le réseau métropolitain sous surveillance

Pour lutter contre les actes malveillants sur l’ensemble du territoire, le Département a déployé en quelques mois plusieurs mesures parmi lesquelles l’équipement d’un bouton d’alarme, notamment à bord des cars de son réseau départemental Cartreize. Actionné par le conducteur, ce système d’alerte est directement relié au PC Sécurité qui géolocalise le car et contacte les forces de l’ordre compétentes.

Sur ce même réseau, deux caméras de vidéosurveillance sont installées à l’intérieur de la cabine de chaque véhicule.

Le Département renforce la sécurité des Marseillais

Dans le cadre du Plan pour Marseille initié par Martine Vassal, la Présidente du Conseil départemental a remis officiellement le 22 juin dernier les clés de 29 nouveaux véhicules à la police municipale. Ils s’ajoutent aux 23 véhicules déjà livrés précédemment, qui offrent aux policiers de la cité phocéenne un confort de travail. Au total, ce sont 100 véhicules électriques (voitures, giropodes, etc…) qui auront été acquis grâce au financement du Département. « La sécurité des marseillais n’a pas de prix et c’est pourquoi je soutiens toutes les initiatives qui peuvent l’améliorer. En matière de sécurité comme en politique, il faut jouer collectif » a souligné Martine Vassal. Une volonté qui se traduit dans les faits puisque depuis 2015, l’aide du Département à la police municipale de Marseille s’élève aujourd’hui à 2,7 millions d’euros.

Cela intègre de nombreuses initiatives comme, par exemple, l’indispensable création d’un hôtel de police municipale sur le boulevard Françoise Duparc (5e), mais aussi le financement de 600 gilets pare-balles pour lutter contre l’insécurité ou encore l’installation de 660 caméras de vidéoprotection.