Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Du nouveau pour le pouvoir d'achat des familles

Pour aider les familles à supporter le coût de la rentrée, le Département innove. Tous les élèves de 6e reçoivent un “kit de fournitures scolaires” d’une valeur de 64 euros. La carte “Collégien de Provence”, qui offre un crédit pour le sport et les loisirs, passe de 100 à 150 euros. Enfin, le coût de la demi-pension est revu à la baisse.

Le Kit de fournitures scolaires est un nouveau disopositif mis en place par le Département qui permet aux élèves de 6e des 187 collèges publics et privés des Bouches-du-Rhône, de recevoir à la rentrée un sac à dos rempli de fournitures de qualité sélectionnées selon les recommandations de l’Éducation nationale et selon les besoins des collégiens. Inscrit dans les mesures d’accompagnement adapté pour la réussite éducative des collégiens du plan Charlemagne, cette démarche innovante a pour objectif d’alléger le coût de la scolarité des familles, sachant que la dépense moyenne, à la rentrée, pour un élève entrant au collège s’élevait à 196 euros en 2017.


ALLÉGER LE BUDGET DES FAMILLES

“Il s’agit de donner un coup de pouce aux familles pour augmenter leur pouvoir d’achat”, a précisé Martine Vassal, satisfaite de pouvoir engager cette action pour les collégiens et leur famille.

“Nous apprécions le geste du Département”, confie Claire, la maman de Thibault, 11 ans, dernier d’une fratrie de trois enfants, “on le sait, septembre est un mois difficile pour le budget familial. Du coup, la moindre aide est la bienvenue. Il n’y a pas de petites économies !”. Un effort, considérable pour la collectivité, qui permettra de réduire la facture de 30 % pour chaque enfant, soit un gain de 64 euros en moyenne.

POUR BIEN DÉMARRER L’ANNÉE

Dans ce cadre, l’aide vient s’ajouter aux diverses mesures mises en oeuvre depuis le lancement du plan Charlemagne avec, notamment, cette année, l’extension de l’équipement en tablettes numériques à vocation pédagogique aux élèves de 6e (privés et publics), l’augmentation à 0,50 euro par élève demi-pensionnaire pour l’achat de denrées bio, la carte “Collégien de Provence” qui passe de 100 euros à 150 euros...

En dotant les élèves de ce kit, le Département fait à nouveau le choix d’équité entre tous et sur tout le territoire. Un choix auquel adhèrent avec enthousiasme les principaux des collèges qui ont déjà expérimenté la valeur ajoutée de l’usage des tablettes numériques par les élèves de 5e.

LE KIT DE FOURNITURES SCOLAIRES D’UNE VALEUR DE 64 EUROS CONTENANT :

Un cahier de 96 pages format A4, un paquet de 100 feuilles mobiles perforées format A4, un paquet de 50 copies doubles perforées format A4, une gomme, un lot de 4 stylos, un crayon à papier, un taille-crayon, un étui de 12 crayons de couleur, un compas, un bâton de colle, une équerre, un rapporteur, une règle et enfin, un stylo à embout tactile compatible avec la navigation sur smartphone et tablette.

LA CARTE “COLLÉGIEN DE PROVENCE”, C’EST PLUS ET C’EST MIEUX !

Dès la rentrée, tous les collégiens des Bouches-du-Rhône vont bénéficier de leur nouvelle carte “Collégien de Provence”. Un véritable passeport loisirs dont le montant passe de 100 à 150 euros, délivré par le Département, permettant de répondre aux besoins quotidiens des collégiens et de leur famille, dans les domaines du sport, de la culture et du soutien scolaire.

Du commerce de proximité en passant par les enseignes nationales, ce sont de nombreuses réductions disponibles tout au long de l’année, dont vont bénéficier les jeunes, pour la première fois. “150 euros, c’est top ! L’année dernière déjà, j’ai profité de mes 100 euros pour acheter des livres et payer ma licence de foot.

Là je vais pouvoir faire encore plus de choses”, explique Pablo, 13 ans, élève du collège André-Malraux à Marseille (13e). Renseignements : www.collegiendeprovence.fr

UNE DEMI-PENSION MOINS CHÈRE POUR TOUS

Sur les 98.000 collégiens, 68.000 sont demi-pensionnaires. Il est donc essentiel de garantir une demi-pension moins chère, pour toutes les familles. Il sera donc proposé au vote de l’Assemblée départementale, pour 2019, de diminuer de 6,25 % les tarifs de la restauration scolaire dans tous les collèges publics, en fixant, à compter du 1e janvier 2019, le tarif à 420 € par an pour un forfait 4 jours (soit - 28 €).

Cette diminution des tarifs de la restauration scolaire ne doit toutefois pas s’accompagner d’une baisse des moyens financiers alloués à ce service, qui risquerait d’en altérer la qualité à l’inverse des objectifs départementaux. Aussi, cette mesure tarifaire s’accompagnera du versement aux établissements d’une aide départementale spécifique, pour chaque élève demi-pensionnaire. Elle viendra en complément du forfait payé par la famille et compensera intégralement la diminution des tarifs ci-dessus.

Le Département ne fixe pas les tarifs de la restauration scolaire dans les établissements privés, qui sont libres d’arrêter les prix demandés aux familles. Toutefois, dans un souci d’équité et de parité avec le public, l’aide départementale sera versée également aux collèges privés, sous la condition bien évidement que l’établissement s’engage à diminuer du même montant au moins le tarif pour les familles. Des discussions vont avoir lieu avec l’enseignement privé à ce sujet, et je ne doute pas qu’il accueille favorablement cette initiative du Département.

Par ailleurs, afin d’aider les familles ayant les plus bas revenus à accéder à la restauration scolaire, le chèque resto-collège, aide attribuée aux élèves boursiers demi-pensionnaires, sera maintenu. Toutefois, afin de tenir compte de la diminution des tarifs de la restauration scolaire pour tous, son montant, à compter du 1er janvier 2019, sera fixé à 252€ par an (-18€). L’aide perçue continuera ainsi à représenter 60% du forfait de la demi-pension (dans le public).

Un geste fort de la collectivité démontrant la possibilité de réduire le coût du service public pour les familles, sans en diminuer la qualité. Manger mieux et moins cher, c’est possible !

EN résumé !

Les 5 mesures du Département qui vont changer

1) Un kit de fournitures scolaires d’une valeur de 64 euros offert aux 26 000 élèves de 6e


2) La carte «Collégien de Provence» qui passe de 100 à 150 euros pour tous les élèves


3) Une baisse de 28 euros sur les tarifs de la demi-pension pour tous les collégiens


4) L’extension de l’équipement en tablettes numériques aux élèves de 6e , après ceux de 5e (collèges privés et publics), soit 56 000 tablettes.


5) Le déploiement du Très haut débit dans les 136 collèges publics des Bouches-du-Rhône