Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Le budget

Le budget 2019 répond à de multiples enjeux : l’équilibre entre qualité de vie de la population et développement du territoire, la préservation de la bonne santé financière de la collectivité et l’efficacité de la dépense publique.

Un budget qui assume ses ambitions

Trois questions à Didier Réault, Vice-président délégué aux Finances

Quelles sont les grands axes du budget 2019 ?

Didier Réault: "Ce budget confirme la priorité accordée à l’éducation, au développement durable et à la mobilité avec la déclinaison concrète des trois programmes majeurs (plan Charlemagne, Agenda 21 et plan mobilité) définis pour chacune de ces politiques. Il sera mis en oeuvre sans augmentation des taux de fiscalité, comme la majorité s’y était engagée..

Comment concilier qualité du service public et maîtrise des dépenses ?

"En assumant résolument des politiques essentielles comme le logement, la jeunesse ou encore le service rendu à la population au sein des maisons du bel-âge. En renforçant les actions conduites en matière d’insertion afin d’accélérer le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA. En maintenant un volume d’investissement (en particulier au travers de l’aide aux communes) qui dynamise le tissu économique local. Enfin, en veillant à la progression contenue des charges de fonctionnement de l’administration et à la maîtrise de l’endettement.".

Une équation compliquée donc ?

"Oui mais déterminante. La situation financière saine du Département est un atout (le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône est d’ailleurs noté AA, soit la meilleure note pour une collectivité) à préserver, et nous veillons à ce que l’endettement, la capacité de remboursement ou encore l’autofinancement restent comparables à ceux de collectivités similaires ou conformes aux objectifs que nous nous sommes fixés. Mais la collectivité est aussi là pour donner les meilleures chances de réussite au territoire et à sa population, ce qui passe par des initiatives inédites (l’année de la gastronomie par exemple) et des actions à très long terme comme en matière de transports ou de santé, que nous endossons pleinement..

Bon à savoir…

Investissement : 657,5 millions d'euros
Soit par habitant : 265 euros - Moyenne nationale : 169 euros
La dette par habitant est de 386 euros – moyenne nationale 520 euros
Dépenses d’aide sociale par habitant : 702 euros – moyenne nationale 596 euros
Dépenses pour les collèges par élève : 1940 euros – moyenne nationale 1373 euros
0% d'augmentation de la part départementale des impôts locaux

L'emprunt obligataire

Soucieux de garantir les meilleures opportunités en termes de financements pour assurer le développement de son territoire, le Département des Bouches-du-Rhône  a souhaité diversifier ses sources de financements...

Lire la suite >>>

Publication de la somme des 10 rémunérations les plus élevées des agents

Aux termes de l'article 37 de la loi 11°2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique, les régions, les départements, les collectivités territoriales de plus de 80 000 habitants, les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre de plus de 80 000 habitants publient chaque année, sur leur site internet, la somme des dix rémunérations les plus élevées des agents relevant de leur périmètre, en précisant également le nombre de femmes et d'hommes figurant parmi ces dix rémunérations les plus élevées.

Consultez ici les données du Département des Bouches-du-Rhône pour 2018 et 2019