Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Les rapports annuels

Découvrez et téléchargez ici les rapports annuels publiés par le Département

Rapport d'activités 2020

Chaque année, pour rendre compte de son action, le Département publie un rapport d'activités des services. Ce document donne une vision globale des moyens déployés et des politiques publiques conduites au service des habitants des Bouches-du-Rhône.

Il traduit également l’étendue du savoir-faire et des compétences des agents départementaux, grâce à qui nous pouvons offrir aux citoyens un service public de qualité.

L’année 2020 aura été une année hors norme. La crise sanitaire a complètement chamboulé notre pays et notre collectivité. Tous ensemble, nous avons su réagir vite et nous adapter face à cette situation inédite.

Un plan de continuité des activités a dès le début du premier confinement été mis en place et des outils de télétravail sans précédent ont été déployés auprès des agents. Notre collectivité a continué à assurer ses missions prioritaires. Plus encore, de nombreux agents se sont portés volontaires dans les MECS, les Ehpad ou encore dans les centres de dépistage pour assurer les tâches administratives.

Le Département a apporté son soutien aux personnes les plus vulnérables et a été au- delà de ses missions en distribuant 14,6 millions de masques sur tout le territoire ainsi que 17 243 litres de gel hydroalcoolique ou encore 296 000 blouses et surblouses. Et deux centres de dépistage ont été ouverts en un temps record.

Tout cela a été possible grâce à l’engagement sans faille des services et des agents du Département. Que chacun soit ici remercié pour son implication. Le service public n’aura jamais eu autant de sens qu’avec la crise sanitaire.

L’année 2020 aura aussi été marquée par la crise économique née de la crise de la Covid-19. Pour soutenir l’économie, le Département a continué d’investir dans le territoire : l’achat public représente environ 250 millions d’euros de dépenses, ce qui positionne notre collectivité parmi les plus importants acheteurs du territoire.

La lecture de ce rapport nous montre une collectivité qui sait évoluer et s’adapter, une collectivité qui utilise au mieux les ressources dont elle dispose et qui sait faire face, y compris dans les situations les plus difficiles.

Quelle fierté !

Martine VASSAL
Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence

Rapport développement durable 2020

Améliorer les conditions de vie des individus tout en protégeant l’environnement dans lequel ils évoluent : tel est le défi posé par le Sommet de la terre pour un développement durable. La loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement et son décret d’application n°2011-687 du 17 juin 2011 précisent les objectifs et obligations faites aux collectivités territoriales en la matière. Car, si le changement climatique est un phénomène global, c’est bien à l’échelle des territoires que se posent les problèmes concrets et que se trouvent parfois les solutions.

En prise directe avec les citoyens, les collectivités territoriales ont un rôle clé à jouer dans la transition écologique et solidaire en initiant et en coordonnant des projets écoresponsables. Ainsi, depuis de nombreuses années, le Département des Bouches-du-Rhône se mobilise en faveur du développement durable : endiguer la pauvreté, réduire les inégalités, protéger les plus vulnérables, favoriser les conditions d’un accès accru à l’éducation, mais aussi encourager les modes de production et de consommation viables dans la durée.

Autant d’enjeux bousculés par la flambée épidémique sans précédent de Covid-19 ayant mis un brusque coup d’arrêt, en 2020, à la vie socio-économique de notre territoire et ouvert une période de récession inédite. La crise sanitaire a eu un retentissement important sur le quotidien des plus vulnérables et, en premier lieu, contrarié l’accès aux soins comme aux produits de première nécessité, accru la précarisation des ménages les plus modestes et plongé des milliers de personnes dans la pauvreté du fait de l’interruption de certaines activités. La déscolarisation des enfants et les confinements successifs ont généré des tensions interfamiliales et une hausse des violences conjugales, les temps récréatifs, de partage et de convivialité étant réduits à leur plus stricte expression.

L’année 2020 a ainsi révélé l’étroite interdépendance de plusieurs piliers du développement durable et rendu nos missions de service public d’autant plus essentielles. À commencer par l’accueil, l’écoute et la prise en charge des personnes fragiles, par la mise en place de chaînes de solidarité inédites, par le renfort de nos missions fondamentales de protection infantile, de prévention et d’assistance. Le soutien aux filières de production locales s’est en outre avéré essentiel pour maintenir une chaîne alimentaire de qualité suffisante et préserver les ressources comme les emplois dont dépend le territoire.

Plus encore que les années passées, le Rapport de Développement Durable que nous vous proposons engage la Collectivité dans une démarche de transparence, dans une quête de performance, voire d’exemplarité. Il s’emploie à souligner les efforts accomplis pour traduire ces objectifs dans chacun de nos métiers, dans chacun de nos dispositifs et jusque dans notre gouvernance. En dépit de la conjoncture, nous sommes au plus près des administrés conformément aux valeurs et ambitions qui sont les nôtres.