Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

L'étang des Aulnes, trésor de biodiversité

Dans l’ouest de la Plaine de la Crau, le domaine de l’Étang des Aulnes, propriété du Département des Bouches-du-Rhône, est un lieu idéal pour un pique-nique en famille et une balade autour des eaux paisibles de l’étang.

En arrivant dans le superbe domaine de l’Étang des Aulnes, on aperçoit, sur la droite, une grande allée bordée de lauriers roses et de pins qui mène à une ancienne bâtisse restaurée, nichée au bord d’une vaste prairie. Un lieu idéal pour un pique-nique que l’on rejoindra à l’issue de la balade. On continue le chemin jusqu’au parking.
Passé le panneau d’information, un sentier se dessine entre grands frênes aux troncs massifs et tourmentés, saules, peupliers noirs et blancs…
Pépiements et gazouillis nous accueillent dans ce milieu arboré qui abrite de nombreuses espèces d’oiseaux semi-sédentaires et migrateurs tels le Rollier d’Europe ou le Petit-duc, ainsi que des chauves-souris qui trouvent refuge dans les cavités des arbres. Rapidement, le sol se fait plus humide et marécageux ; on devine l’étang derrière les gerbes de roseaux.

Impossible d’aller plus loin : de ce côté-ci, les rives sont très peu accessibles, par souci de préservation des habitats. Il faut alors contourner le plan d’eau.

D’UN “MILIEU” À L’AUTRE

On se fraie un chemin sur la gauche, entre les arbustes, avant de remonter une plaine steppique, d’où l’on pourra peut-être apprécier le vol plané d’un Milan royal ou d’un busard Saint-Martin. Il faudra emprunter une route, sur quelques mètres, pour revenir vers l’étang, au niveau de la “zone de pêche” fermée pour des travaux d’aménagement. Dans ces eaux poissonneuses où frétillent brochets, tanches, brèmes, perches et anguilles, seule la pêche de bord sur ce secteur bien défini est autorisée. On traverse ensuite un “milieu ouvert”, une pelouse sèche parsemée de thym et de lavande à feuilles larges qui borde les eaux paisibles. Il faudra à nouveau s’éloigner de l’étang, longer une oliveraie (privée) jusqu’à arriver à l’orée d’une forêt de chênes, espèce rare dans la plaine de la Crau. On continue pour atteindre une roselière où l’on trouve les espèces floristiques typiques méditerranéennes - Iris des marais, grande salicaire, menthe aquatique… - C’est un lieu de reproduction et d’alimentation de nombreux oiseaux. On chemine ensuite dans la garrigue sèche entre les cistes cotonneux jusqu’à la grande bâtisse qui se dresse au loin. La boucle est bouclée, à table !

DES RICHESSES NATURELLES À PRÉSERVER

Le site de l’Étang des Aulnes, unique en zone méditerranéenne et en France, est composé de différents habitats naturels qui accueillent des espèces d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. On y trouve des écosystèmes terrestres (prairies humides et sèches, pelouses sèches, garrigues) et aquatiques qui cohabitent en bon équilibre biologique, grâce notamment à la ripisylve, végétation caractéristique que l’on trouve au bord des étendues d’eau.

Classé en zone protégée, le domaine bénéficie d’une surveillance particulière de la part du Département, propriétaire des lieux, qui en assure la gestion et la préservation, en collaboration notamment avec l’INRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture).

Plus d'infos

Au départ de Marseille, prendre l’autoroute A7 direction Avignon puis l’A54 direction Salon-de-Provence, sortie ZI Saint-Martin-de-Crau puis suivre la signalétique indiquant la route de l’Étang des Aulnes. Parking à l’intérieur de la propriété ou sur le chemin de Vergières.