La maison Sainte-Victoire

Toile de fond du pays d'Aix, culminant à 1011 mètres, la montagne Sainte Victoire doit sa renommée mondiale à Paul Cézanne qui l'a peinte inlassablement.

En raison de travaux de rénovation, la Maison Sainte Victoire à Saint-Antonin-sur-Bayon, connaîtra une période de fermeture exceptionnelle du 10 décembre 2018 au 1er janvier 2019 inclus. L’installation de l’exposition sur les traditions calendales sera décalée début janvier.

 

Un espace d'information et de sensibilisation

Le Département a mis en place des chemins balisés dans le cadre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnées et vous invite a faire une halte à la Maison Sainte-Victoire.

Cet espace d'accueil et d'information vise à sensibiliser les visiteurs à la fragilité de notre environnement.

Son espace muséographique et sa salle d'exposition proposent à tous les publics, touristes, scolaires et autres randonneurs une découverte active d'un patrimoine dont la protection devient ainsi l'affaire de tous.

Animations

Les randonnées

Les randonnées organisées vous permettront de découvrir la montagne Sainte-Victoire et de poser aux animateurs-nature toutes les questions possibles sur la géologie, l'écologie, la faune et la flore... 

Renseignements et Inscriptions

Maison Sainte-Victoire, 
Chemin départemental 17 
13100 Saint Antonin sur Bayon
Tél. : 04 13 31 94 70
Mail : msv@departement13.fr

Horaires:
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : 10h-18h
Samedi et dimanche : 10h-19h.

Sainte-Victoire, la belle

Sainte victoire

Un million de visiteurs, c’est le record de fréquentation enregistré l’an dernier par le Grand site Sainte-Victoire. C’est dire si les enjeux de développement durable sont forts sur ce territoire exceptionnel qui couvre 35 000 ha. Dans ce contexte, le renouvellement récent du label « Grand site de France » décerné par l’Etat mérite d’être souligné.
Seuls huit hauts lieux sont ainsi certifiés à l’échelle hexagonale. Ce label souligne les efforts consentis par l’ensemble des usagers et propriétaires pour concilier fréquentation et préservation d’un site fragile fortement convoité, à quelques encablures d’Aix.

Il reconnaît les actions du gestionnaire du site, le Syndicat mixte départemental des Massifs Concors Sainte-Victoire qui regroupe 14 communes et les collectivités territoriales concernées pour la mise en valeur de ce patrimoine naturel.

Plus d’infos : www.grandsitesaintevictoire.com

L’expo photographique de l’été à la Maison Sainte Victoire « Serpents, du mythe à la réalité » - du 28 juillet au 16 septembre 2018 (incluant le week end des journées du Patrimoine)

De sublimes photos naturalistes (Association regard du Vivant) et des spécimens conservés, prêtés par le Museum d’Aix en Provence

Le serpent ne laisse pas indifférent. Il n’existe certainement aucun autre animal qui suscite autant de peur ou de fascination que lui...

Pourquoi ? Les scientifiques sont toujours à la recherche d’explications rationnelles. Les phobies violentes inspirées pas les serpents font-elle écho à l’instinct de survie ? La hantise de ces reptiles serait-elle codée dans notre patrimoine génétique ou induite par notre culture ?

Ce qui est certain, c’est que la peur étouffe la raison ; le serpent – l’individu vivant, réel – en fait, hélas, trop souvent les frais. Comme on a brûlé les chats noirs, cloué les chouettes aux portes, on coupe encore la tête des serpents.

Dans l’espoir d’émouvoir et de faire réagir, cette exposition photographique vous propose une immersion dans le monde des serpents, à la découverte de leurs étonnantes capacités biologiques et de leur magnificence, trop souvent ternie par les croyances dont ils font l’objet.

Une invitation pour passer du mythe à la réalité, et prendre le temps enfin de regarder les choses telles qu’elles sont et non pas telles que notre esprit les façonne… Une façon de combattre les idées reçues et les préjugés qui enveniment trop souvent notre quotidien.

Conférence inaugurale le samedi 28 juillet 17h en présence de Maxime BRIOLA, photographe, auteur de l’ensemble des clichés de l’exposition

- Photographe et journaliste scientifique, Maxime Briola a suivi des études supérieures de géographie physique à Metz et à Édimbourg (Écosse). Il se consacre entièrement à la vulgarisation naturaliste, s’appuyant sur la photo et la vidéo comme média majeur.

Cette exposition donne à voir l’aboutissement de dix années de terrain à la recherche des serpents de France et d’ailleurs.
Pour en savoir plus
: Site de présentation du projet du photographe : http://www.projet-serpents.fr/

Pas si loin, d’autres Grands sites de France : l’Aven d’Orgnac en Ardèche, le Pont du Gard.