Pélissanne

Le canton est un découpage territorial comprenant plusieurs communes, qui sert à l’élection des Conseillers départementaux. Depuis mars 2015, le Département est divisé, en 29 cantons redécoupés. Afin de garantir une parité entre les hommes et les femmes, les habitants élisent dans chacun d'eux, un binôme paritaire au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours. Ces élus ne sont plus appelés conseillers généraux mais conseillers départementaux.

Les conseillers départementaux

Hélène GENTE-CEAGLIO et Jacky GERARD (Divers gauche)

Pélissanne

56 000 habitants / 45 621 électeurs

Les communes :

- Allein
- Aurons
- La Barben
- Charleval
- Éguilles
- Lambesc
- Mallemort
- Pélissanne
- Rognes
- La Roque-d'Anthéron
- Saint-Cannat
- Saint-Estève-Janson
- Vernègues

Les réalisations du Département dans votre canton

LE CENTRE ANCIEN DE LAMBESC FAIT PEAU NEUVE

La commune de Lambesc a fait l’objet d’un grand projet de requalification du centre du village dont le réaménagement de la place des Héros et des Martyrs, située à proximité du boulevard Gambetta et de la rue Mirabeau. Les travaux ont amélioré l’accessibilité au centre ancien avec notamment la réalisation de places de stationnement. La place est devenue une place publique piétonne.

Ce projet d’aménagement a également concerné le carrefour dit “des Trinitaires” situé à l’intersection entre la Route d’Aix, la rue Mirabeau et le boulevard Gambetta, traité en zone 30, ainsi que quelques rues annexes : rue Grande, rue Mirabeau, rue du Cheval Blanc, boulevard Gambetta et la route d’Aix. Le coût total de l’opération s’élève à 1,5 million d’euros HT, que le Département a financé à hauteur de 939 845 €.


CHARLEVAL VERS PLUS D’ATTRACTIVITÉ

La municipalité de Charleval poursuit ses efforts pour l’attractivité de son noyau villageois. Après avoir racheté les locaux de la dernière boulangerie du village, elle met en oeuvre un programme de rénovation de ses espaces publics notamment des différentes places et de la voirie. Ainsi, la Place de la Mairie va faire peau neuve avec un aménagement paysager, quand celle de l’Église sera réhabilitée et rendue accessible aux personnes à mobilité réduite. Enfin, l’accès au village par l’avenue du Château va être repensé.

Et parce que l’attractivité d’un village passe également par des équipements publics pour la petite enfance, la crèche va être climatisée et son parvis aménagé. Au total, la commune engage ainsi un programme de travaux de 320 369 € financé à 70 % par le Département à hauteur de 224 258 €.


LA PLACE DE SAINT-ESTÈVE-JANSON RÉAMÉNAGÉE

C’est l’une des plus petites communes du département. Et l’on raffole de ces endroits tellement authentiques, avec l’église, les pavés, la fontaine, et la place. Et c’est le coeur du village, avec ses trois placettes et ruelles, qui vient de faire l’objet d’un réaménagement grâce au soutien du Département. La commune a pour projet de réaménager son centre en créant des espaces ouverts sur le paysage de la vallée de la Durance, en reliant la place de l’église et la place Grande actuelle par un escalier. Une fontaine occupera le centre, des arbres orneront l’espace pour donner de l’ombre et de la fraîcheur au site.

Préserver, améliorer les villages de Provence, c’est pour Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental, s’engager pour le respect du patrimoine, aussi important pour les touristes que pour leurs habitants.

Attractivité économique d’un côté, proximité et bien-être de l’autre : quand le Département s’engage, c’est la Provence qui gagne !


DU NEUF POUR L'ÉCOLE D'AURONS

Au coeur de ce village typiquement provençal, les enfants suivaient les cours dans la salle des mariages de la mairie, et ce depuis la rentrée 2014.

La création d’une salle de classe devenait donc urgente. Ce sera chose faite, grâce à l’aide du Département qui va donc financer ce nouvel espace de travail. La municipalité va profiter de cette opportunité pour jumeler cette nouvelle salle avec la réhabilitation de la bibliothèque adjacente, en utilisant également le toit de cette dernière en cour de récréation supplémentaire.

Les équipements concernés sont situés autour de la place Gaston Cabrier, l’objectif étant d’accroître la fluidité des déplacements entre ces espaces en créant une liaison directe entre tous les bâtiments existants et ceux à venir. Un bol d’air pour les enfants du village.


UN NOUVEL HÔTEL DE VILLE À LA BARBEN

Au coeur de ce village typiquement provençal, les enfants suivaient les cours dans la salle des mariages de la mairie, et ce depuis la rentrée 2014.

La création d’une salle de classe devenait donc urgente. Ce sera chose faite, grâce à l’aide du Département qui va donc financer ce nouvel espace de travail. La municipalité va profiter de cette opportunité pour jumeler cette nouvelle salle avec la réhabilitation de la bibliothèque adjacente, en utilisant également le toit de cette dernière en cour de récréation supplémentaire.

Les équipements concernés sont situés autour de la place Gaston Cabrier, l’objectif étant d’accroître la fluidité des déplacements entre ces espaces en créant une liaison directe entre tous les bâtiments existants et ceux à venir. Un bol d’air pour les enfants du village.