Plan HandiProvence 2025 - 2 : accompagner le projet de vie

Le Département accompagne les personnes en situation de handicap dans leur projet de vie pour favoriser leur épanouissement personnel et permettre la pleine expression de leur citoyenneté.

La santé, le logement et l’emploi sont plus particulièrement visés par les actions inscrites dans le plan Handi-Provence 2025.

ACCOMPAGNER LES FAMILLES

> Mutualiser les informations pour simplifier les démarches des familles grâce à un guide baptisé Handi-contacts.

> Compléter le guide Handi-contacts en large concertation avec les associations, par un nouveau dispositif d’accès à l’information.

> Créer une plateforme téléphonique centralisatrice des appels pour simplifier et accélérer les procédures administratives et le traitement des demandes.

> La MDPH s’engage dans un processus d"e-administration” pour donner des informations et des services dématérialisés dans un objectif de simplification des procédures administratives.

FACILITER L'OUVERTURE DES DROITS

> Le Département veut réduire les délais de réponse pour l’instruction des demandes et leur évaluation.

Les équipes médico-sociales de la MDPH seront renforcées.

 

DÉVELOPPER LA PRÉVENTION DU HANDICAP

L’accès aux soins sera facilité par le développement de deux dispositifs “Handi-santé” et “Handi-dent Paca”.

Le personnel hospitalier sera mieux formé aux spécificités des besoins et des attentes des personnes en situation de handicap.

Le Département va investir dans le dépistage des troubles et la prévention du handicap chez l’enfant.

La mise en place d’un parcours de soins et de scolarisation cohérent avec des prises en charge régulières sera réalisée pour les familles.

Le Département souhaite renforcer les actions de formation de ses personnels de la Protection maternelle infantile (PMI). Un réseau de référents dédié réalisera des tests auprès des enfants scolarisés ainsi que sur les jeunes enfants (de 24 à 30 mois) fréquentant les consultations de PMI.

> La collectivité soutient plusieurs associations oeuvrant dans le champ de l’autisme.

DÉVELOPPER LE LIEN SOCIAL PAR DES ACTIONS

> Le Département entend favoriser l’accès à une grande diversité d’activités, grâce notamment au dispositif “Ensemble en Provence” qui sera renforcé pour des aides à la mobilité pour le transport adapté.

> Des activités de loisirs, de culture et de sport seront proposées aux personnes déficientes visuelles et intellectuelles.

> De nouveaux sports seront proposés : boxe adaptée, équitation, ski de fond, pratique du cécifoot, des sorties voile “handivalides”, etc.

> Le Département s’engage à signer une convention avec la Fédération handisport et la Fédération des sports adaptés.

> Depuis 2016, le Département prend en charge 50 % du prix de la licence sportive des personnes en situation de handicap, les clubs accueillant les PMR bénéficiant d’aides bonifiées.

> Le Département met en oeuvre le dispositif “Plage handicap” pour favoriser l’accès à la baignade pour tous.

LE PATRIMOINE DÉPARTEMENTAL ACCESSIBLE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

> Le Département crée le dispositif dans les domaines départementaux “Nature et handicap” pour développer les visites menées par des éco-guides spécialisés et créer des parcours adaptés à destination des personnes déficientes sensorielles ou à mobilité réduite.

> Des médiations animales récréatives pour être en contact avec les animaux, des balades à dos d’ânes adaptées seront opérationnelles à partir de septembre 2018.

> Le Musée départemental Arles antique (MDAA) a été distingué en 2018 pour sa démarche d’excellence en matière d’accessibilité aux personnes en situation de handicap moteur, visuel, auditif ou mental, en recevant le prix “Patrimoine pour tous” du ministère de la Culture.

> Le Museon Arlaten, qui rouvrira en 2020, présentera une muséographie favorisant l’accès à tous les publics, avec des parcours tactiles, des accès adaptés, des visites en langage des signes.

> La lecture adaptée à la Bibliothèque départementale va être renforcée grâce à l'achat d'ouvrages spécialisés.

CONTRIBUER AU MAINTIEN OU AU RETOUR À L’EMPLOI

> Le Département ambitionne d’aller au-delà de ses obligations légales en dépassant en 2025 le taux de 6 % de travailleurs reconnus handicapés dans ses effectifs.

> Le Département va promouvoir, en lien avec la médecine préventive, une meilleure information chez ses personnels de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

> Le Département expérimente et souhaite étendre le télétravail.

> Le Département entend faciliter l’accueil des personnes en situation de handicap lors des séquences “emploi” dans l’Accélérateur de l’emploi et proposera une thématique “handicap” au Club des entreprises de Provence.

> Le Département va poursuivre la mise en place dans ses locaux d’équipements adaptés et d’aménagements de postes : fauteuils adaptés, appareillages, équipements informatiques adaptés, etc.

> Le Département projette d’ouvrir un restaurant administratif à l’usage de ses personnels et d’en confier la gestion à un Établissement et service d’aide par le travail (ESAT).