3e Forum des Maires de Provence

3e Forum des Maires de Provence

Un consensus historique pour l’avenir du Département

A l’issue du 3e Forum des maires de Provence qui s’est tenu le 27 septembre à l’Hôtel du Département, les élus locaux des Bouches-du-Rhône demandent, d’une seule et même voix, à être associés aux décisions gouvernementales concernant l’avenir du département et des intercommunalités, notamment dans le cadre de la fusion évoquée entre la Métropole Aix-Marseille-Provence et le Département. 

«Ensemble pour le territoire», c’est ainsi que s’intitule la motion proposée par Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et Première Vice-présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence, votée à l’unanimité par les maires, les conseillers départementaux et les présidents des conseils de territoires et intercommunalités, à l’issue de cette Assemblée des territoires.

Et c’est une première ! En effet, tous les représentants des territoires qui composent les Bouches-du-Rhône, auxquels s’ajoutent Saint-Zacharie dans le Var et Pertuis dans le Vaucluse, communes qui font partie de la Métropole, de toutes tendances politiques confondues, ont répondu présent à l’invitation de Martine Vassal. Ils ont adopté une position commune et historique concernant l’organisation territoriale, après l’annonce par le Gouvernement de son souhait de voir fusionner le Département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence.

Trouver une solution ensemble

Car les élus locaux sont inquiets sur le devenir des territoires des Bouches-du-Rhône et dénoncent le manque de concertation du Gouvernement.

Martine Vassal le rappelle : « Nous sommes pour des évolutions, mais dans un pacte de confiance avec l’Etat. On ne doit pas nous imposer une organisation territoriale qui ne tiennent pas compte de nos spécificités, de nos territoires, de leur identité ». Et les spécificités existent. A commencer par les 29 communes de l’ouest des Bouches-du-Rhône, entre Alpilles et Camargue, qui ne sont pas intégrées dans la Métropole Aix-Marseille-Provence et qui ne souhaitent pas l’être.

Dans la même ligne que Martine Vassal, Jean-Claude Gaudin, Président de la Métropole, le revendique : «Rien ne peut nous être imposé par Paris. 29 communes ne veulent pas être intégrées et nous ne le voulons pas non plus. Il faut trouver un accord ensemble et nous allons le trouver».

Un et indivisible

Même propos pour Georges Cristiani, Président de l’Union des maires des Bouches-du-Rhône : «Le Département et les communes, ce sont 200 ans d’histoire, de soudure. Et ça marche ! ». Pas question donc de briser ce lien historique, « Le département est un et indivisible !» comme l’a souligné Martine Vassal.

Dans leur motion, les élus déclarent ainsi « vouloir construire ensemble le projet et l’organisation des territoires de demain ». Pour cela, ils se réuniront à nouveau dans les prochains mois pour aboutir au scénario qui répondra à l’intérêt des Provençaux et qu’ils entendent bien proposer au Gouvernement de suivre.

27.09.2017