Le Département poursuit la lutte contre les discriminations

Le Département poursuit la lutte contre les discriminations

Après l’agression dont furent victimes, en août dernier, deux jeunes gens hébergés par l’association Le Refuge à Marseille, le Département a rencontré les membres de l’association pour renouveler et renforcer son soutien dans la lutte contre l’homophobie.

« Je déplore cette agression qui n’est pas digne d’un comportement du 21ème siècle. Il faut évoluer avec son temps. Là, on régresse », a déclaré l’élue du Département Sylvie Carrega, dans les locaux de l’association rue Saint Bazile, face au Délégué départemental Le Refuge, Sébastien Moullet. Et d’ajouter : « Vous n’êtes pas un problème en raison de votre orientation sexuelle ou de votre genre ! On ne va pas baisser les bras ! Je suis ici pour trouver, avec vous tous, des solutions pour que viviez et que vous receviez le public en toute sécurité » a poursuivi Sylvie Carrega.

Une discussion constructive s’est engagée avec les bénévoles de l’association et l’élue autour de la meilleure option à prendre pour que la situation s’apaise dans le quartier et qu’un nouvel acte d’agression ne se reproduise pas. Sébastien Moullet, a proposé à l’élue de dissocier l’accueil de jour où se tiennent les permanences du lieu de vie, « La Maison », recevant de jeunes victimes d'homophobie ou rejetées par leurs familles, tout au long de l’année. « Une demande qui renforcerait l’intimité des jeunes hébergés et qui diminuerait les allers-venus dans le quartier suscitant l’exaspération de certains voisins malveillants » a précisé le jeune responsable de l’association.

Un souhait auquel le Département s’est engagé à répondre dans les prochains mois en trouvant un local capable de recevoir les permanences, les partenaires et les conférences organisées par l’association LGBTQI+*.

Un projet phare issu du COLD

La démarche engagée avec l’association nationale Le Refuge s’inscrit plus largement dans les travaux du Comité d’Orientation de Lutte contre les Discriminations (COLD) du Département. Une instance lancée en 2017 par Martine Vassal, Présidente du Département et présidée par Sylvie Carrega, qui propose une réflexion nouvelle sur la question centrale des discriminations dans la société. Dans ce cadre, les acteurs associatifs et institutionnels ont abordé, cette année, les thèmes de l’égalité hommes-femmes, le harcèlement scolaire et l’homophobie. Dans ce cadre, il en est ressorti un projet phare, celui d’ouvrir une Maison départementale de lutte contre les discriminations, d’ici à 2020.

 * collectif de lesbiennes, gays, bi·e·s, trans*, queers, intersexes +

10.09.2018