Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Réquisition de livraisons de masques par la Préfecture de région Grand-Est
Institution

Réquisition de livraisons de masques par la Préfecture de région Grand-Est

06/04/2020

Martine Vassal : « Je suis scandalisée par ces réquisitions abusives. La vie des Provençaux ne vaut pas moins que celle de nos compatriotes du Grand-Est ».

“ Les réquisitions de masques auxquelles la Préfète de la région Grand-Est s’est livrée hier sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse sont purement inadmissibles et abusives.
 

Il n’y a aucune volonté de polémique, aucune volonté d’instrumentalisation politique comme certains cherchent à le faire, mais la situation appelle chacun à la responsabilité et à l’unité au service de la population.
 

Au-delà du manque d'élégance et de l’absence flagrante de concertation et d’information de la Préfète de la Région Grand-Est, c’est un manque de responsabilité absolu de la part du Gouvernement. Il cautionne la décision de sa représentante de se servir sur le compte des collectivités qui se débattent pour réussir à passer des commandes, quand l’Etat lui-même semble ne pas y arriver.
 

Oui, je suis scandalisée ! La vie des Provençaux ne vaut pas moins que celle de nos compatriotes du Grand-Est.
 

C’est une attitude absolument irresponsable, un nouveau scandale d’État alors même que nous sommes pleinement mobilisés en faveur de la solidarité nationale !
 

Ces 6 millions de masques issus de la commande passée par le Département des Bouches-du-Rhône, et qui ont bien été dédouanés à l’aéroport de Shanghaï, étaient destinés à équiper les personnels soignants des établissements médico-sociaux des Bouches-du-Rhône et les personnels de la Métropole Aix-Marseille-Provence, ainsi que du Département des Bouches-du-Rhône, de même que les services de l’État, mobilisés pour assurer la continuité des services publics essentiels et vitaux.
 

La vérité, c’est que l’ARS de la Région Grand-Est devait bien recevoir 6 millions de masques répartis en trois commandes de 2 millions livrés sur 3 semaines. Mais qu’elle n’a pas souhaité attendre et respecter ce planning de livraison pour se satisfaire plus vite et priver les professionnels de santé marseillais et provençaux des moyens de se protéger.
 

La vie des habitants de notre territoire vaut-elle moins que celle de nos compatriotes de la Région Grand-Est ? De quel droit cette fonctionnaire prend-t-elle de telles décisions, qui s’apparentent à du vol, cautionné au plus haut sommet de l’État ?
 

A l’heure du bilan, la Préfète de la Région Grand-Est devra assumer sa lourde responsabilité et j’attends du Ministre de l’Intérieur qu’il engage sans délai une inspection pour faire toute la lumière sur ces actes honteux.
 

De mon côté, j’ai toujours appelé à l’union dans cette guerre sanitaire que nous devons menés unis. Mais cette attitude et cette façon de faire me révoltent !
 

C’est en ce sens que j’ai souhaité, dès le début de la crise sanitaire en cours, que la Métropole Aix-Marseille-Provence et le Département portent assistance aux services de l’État en fournissant plus de 450 000 masques et du gel hydro-alcoolique à l’ARS, à la Gendarmerie nationale, au Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille, au Grand Port Maritime de Marseille, aux hôpitaux, aux EHPAD et aux professionnels des Services de soins à domicile.

 

Pourquoi, alors que nous lui venons en aide, l’État ne joue pas le jeu aujourd’hui ? Pourquoi ce comportement, alors même que nous continuons à agir pour les personnels exposés, car c’est eux que nous devons protéger en priorité ?

 

J’attends du Gouvernement qu’il clarifie sa position et ne nous empêche pas d’agir pour protéger les populations, ne serait-ce que par respect pour les 111 personnels malades, les près de 200 pensionnaires présentant les symptômes du Covid-19, leurs familles et pour l’ensemble des héros du quotidien qui sont en première ligne ici à Marseille et en Provence pour combattre cette épidémie. ”
 

 

Martine Vassal
Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône
Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence