Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Solidarité

8 mars : le Département dit stop aux inégalités femmes-hommes !

05/03/2021

Le 8 mars, c’est la Journée internationale des droits des femmes. L’occasion pour le Département de rappeler son engagement total pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et pour la protection des femmes victimes de violence sur notre territoire.

Au-delà de cette journée symbolique, le Département se mobilise tout au long de l’année pour défendre et faire progresser le droit des femmes dans de multiples domaines. Parmi eux l’éducation, l’emploi, l’insertion sociale, l’accès au logement, au sport et à la culture ou la prévention-santé, des champs d’action sur lesquels la collectivité agit à travers ses propres compétences ou en soutenant des associations qui, chaque jour, occupent le terrain au profit d’une société plus juste et plus tolérante (voir en bas de page).

 

 

L’éducation et l’instruction, piliers de l’égalité

A travers sa délégation dédiée à la lutte contre les discriminations, le Département apporte un soutien financier primordial à une cinquantaine d’associations qui écoutent, accompagnent et orientent les femmes tout en défendant leurs droits.

 

Pour former les citoyens de demain et déconstruire les préjugés, nombre de ces structures interviennent dans les écoles, les collèges et les lycées afin de sensibiliser les élèves au respect et à la lutte contre les stéréotypes à travers des actions éducatives enrichissantes et constructives.

 

Sur la même lignée, les associations portent aussi des projets pour aider les femmes précaires et fragiles à apprendre à lire et à écrire, à créer leur entreprise ou à retrouver le chemin de l’emploi. Un enjeu essentiel pour acquérir davantage d’autonomie financière et reprendre leur vie en main.

 

 

Mieux lutter contre les violences faites aux femmes

Plus que jamais nécessaires depuis le début de la crise sanitaire et les périodes de confinement qui ont vu exploser les situations dramatiques au sein des foyers, des associations s’attachent à lutter contre les violences faites aux femmes.

 

Pour mettre en sécurité les victimes toujours plus nombreuses, le Département a soutenu cette année les structures spécialisées dans l’hébergement d’urgence à hauteur de 1,2 million d’euros et a pris en charge des nuitées supplémentaires à l’hôtel en relai de l’Etat pour les mères isolées. Un engagement qui a permis d’augmenter les capacités d’accueil sur le territoire et de créer une nouvelle unité d’hébergement d’urgence à Marseille avec 52 nouvelles places dédiées aux femmes, seules ou avec leurs enfants.

 

Pour aller plus loin, le Département soutient la mise en place d’une plateforme de prise en charge et de dépôt de plainte en circuit rapide pour faciliter le parcours des femmes victimes de violences qui se présentent aux urgences de La Timone à Marseille.

 

 

Prévention, santé et dépistage au cœur de l’action départementale

En matière de prévention-santé et d’accompagnement social, le Département dispose de 29 Maisons Départementales de la Solidarité (MDS) où les femmes en situation de fragilité, mineures ou adultes, peuvent se rendre pour connaître leurs droits, voir un médecin, effectuer une consultation gynécologique ou permettre à leur(s) enfant(s) d’être suivi(s). Dans chaque MDS, un référent « violence » spécialement formé est prêt à accueillir les victimes en cas de besoin.

 

Pour les questions liées à la sexualité, la contraception et le dépistage, les nombreux Centres de Planification et d’Education Familiale départementaux (CPEF) répartis sur le territoire sont ouverts, tout comme les Centres Gratuits d’Information, de Diagnostic et de Dépistage (Cegidd) dont les missions comportent également la prise en charge des violences faites aux femmes.

 

 

Egalité : le Département sur le chemin de l’exemplarité

Avec déjà 54 % de femmes encadrantes (directrices, cheffes de services, responsables de pôle) au sein de ses services, le Département veut aller encore plus loin et lance un « plan égalité femmes-hommes » interne à la collectivité. Ainsi, il se fixe 3 grands objectifs à réaliser pour évoluer dans le bon sens ces deux prochaines années :

 

  • Lutter contre les stéréotypes sur le genre,
  • Faire progresser la culture de l’égalité au sein de la collectivité,
  • Favoriser les rééquilibrages entre les femmes et les hommes.

10 actions concrètes couvrent plusieurs champs d’intervention comme la formation et les parcours professionnels, la promotion interne, les rémunérations ou encore les dispositifs d’aide à la parentalité.

 

>> Vous avez besoin d’aide ? Contactez-nous !

 

La Maison Départementale de Lutte contre les Discriminations (MDLD)

Ouverte depuis le 1er décembre 2020, la MDLD est dédiée à l’orientation, l’information et le soutien des victimes de discrimination. Bâtie en concertation avec les associations du territoire, notamment SOS Femmes, le CIDFF, Forum Femmes Méditerranée ou l’Amicale du Nid, elle est un outil précieux pour accueillir et accompagner les personnes fragilisées mais aussi pour approfondir les questions d’égalité sur le territoire.
Retrouvez toutes les infos concernant la MDLD.
 

Maison départementale de lutte contre les discriminations, ouverte du mardi au samedi
67 av. de Toulon 13006 Marseille
Tél : 04 13 31 60 00
Courriel : mdld@departement13.fr
Métro Baille / Castellane / Parking Castellane

 

>> Les contacts utiles :

  • Contacts institutionnels nationaux 

Défenseur des droits en lien avec l’Etat : 09 69 39 00 00
www.defenseurdesdroits.fr
Plateforme téléphonique nationale de signalement des discriminations : 3928
(pour plus d’infos, merci de prendre contact avec la Maison départementale de Lutte contre les Discriminations mdld@departement13.fr)

  • Contacts associatifs locaux

Droits des femmes :
CIDFF ARLES - 04 90 93 47 76 - accueil.cidff.arles@gmail.com
CIDFF Phocéen - 04 96 11 07 99 - contact@cidff13.net
Forum Femmes Méditerranées - 04 91 91 14 89 - ffm13@wanadoo.fr

Emploi :
C.R.E.F. POTENTIELLES : 04 91 37 78 17 – contact@potentielles.org
IPEP (Institut de Promotion de l’Egalité Professionnelle) - 06 95 51 50 42 - info@ipep.fr

Culture :
Eclosion 13 - 06 79 38 84 55 – eclosion13@yahoo.fr
6T Théâtre - 6t-theatre@orange.fr

Violences faites aux femmes :
Plateforme téléphonique nationale : 39 19
Violences conjugales et viol :
• Association SOS Femmes - 04 91 24 61 50 – sosfemmesmarseille@wanadoo.fr

Aides aux victimes et soutien :
• AVAD - 04 96 11 68 80 (zones Marseille Aubagne La Ciotat)
• APERS - 04 42 52 29 00 (zones Aix Salon Tarascon)
• Contraception, IVG santé sexuelle : Planning familial - 04 91 91 09 39
• Esclavage Moderne : OICEM - 06 64 26 12 24
• Mutilations sexuelles et mariages forcés : GAMS - 04 91 95 83 55
• Prostitution : Association Amicale du Nid - 04 91 29 77 00
• LGBT Phobies :
- Association Le Refuge (hébergement jeunes) : - 09 53 74 88 01
- SOS Homophobie : 01 48 06 42 41
- Transat (transidentité) – transat.asso@gmail.com 06 47 53 84 75 et 07 67 81 01 14