Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

A Carry-le-Rouet, des nouveaux équipements pour les habitants
Aménagement du territoire

A Carry-le-Rouet, des nouveaux équipements pour les habitants

08/11/2019

Le 7 novembre, à Carry-le-Rouet, Martine Vassal a lancé le chantier du futur gymnase de la Loge et a inauguré les nouveaux locaux du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) financés par le Département dans le cadre d’un partenariat avec la commune.

Bordant le littoral, la commune de Carry-le-Rouet est connue pour son attractivité touristique. Afin de conserver son rayonnement et le bien vivre de ses 6 000 habitants, la municipalité mène, avec le soutien des collectivités, une politique active pour la modernisation de ses équipements publics.
 

Un nouveau gymnase en construction

Ainsi, le Département a apporté son aide au projet de construction d’un nouveau gymnase, essentiel au développement de la pratique sportive des habitants et aux amateurs de spectacles voués à se produire dans l’enceinte sportive. Le nouveau bâtiment sera à la pointe de la démarche environnementale, notamment en matière de matériaux novateurs. A terme, Carry-le-Rouet sera également doté d’un terrain multisports avec une tribune de 150 places, de vestiaires, d’une infirmerie… Le nouveau gymnase de la Loge est financé à hauteur de 60% par le Département soit une subvention de 2,139 millions d’euros.
 

Un CCAS flambant neuf

Quant au nouveau Centre communal d’action sociale situé au Théâtre de verdure du Jas Vieux, à proximité du restaurant municipal et de la bibliothèque municipale, il est bien plus adapté à l’accueil du public. Les personnes en situation de handicap, les familles en difficulté ou encore les personnes du Bel Age peuvent y trouver facilement aide et conseil. « Les anciens locaux étaient vétustes et inaccessibles aux personnes à mobilité réduite. Il était nécessaire d’agir » explique Patricia Gomez, Directrice du CCAS de Carry-le-Rouet.

Le CCAS a bénéficié d’une subvention du Département à hauteur de 60% soit 150 000 euros.

A travers ces deux projets, le Département a fait le choix de la proximité et du lien social.