Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

A Marseille, Martine Vassal présente le projet de reconstruction du collège Versailles

A Marseille, Martine Vassal présente le projet de reconstruction du collège Versailles

26.09.2018

Le 25 septembre, au cours d’une réunion constructive et dans un esprit de concertation, Martine Vassal a présenté à la communauté éducative et aux habitants du quartier le projet de démolition-reconstruction du collège Versailles situé dans le 3e arrondissement de Marseille.

Ce projet très attendu devrait voir le jour fin 2021.

« Ce n’est pas une opération habituelle que celle que nous vous présentons aujourd’hui », c’est ainsi que Martine Vassal a ouvert la réunion de présentation du projet de démolition et de reconstruction du collège Versailles (3e).

Consciente que comme pour tout projet de construction en site occupé, la concertation doit prévaloir, la Présidente du Conseil départemental a tenu à poser les premiers jalons de cette démarche collaborative devant la communauté éducative et les représentants des habitants du quartier. Aux côtés de Bernard Beignier, Recteur de l’Académie d’Aix-Marseille et des élus du secteur, Martine Vassal a répondu à toutes les questions.

Si certains se sont interrogés légitimement sur leurs conditions de travail pendant le chantier qui nécessite notamment l’installation de classes dans des bâtiments provisoires, les parents ont clairement affiché leur satisfaction de voir ce projet enfin se concrétiser après de longues années d’attente. 

Une opération prioritaire du Plan Charlemagne

Le premier coup de pioche du chantier devrait être donné dans le courant du 2e trimestre 2019, après désignation des entreprises en charge des travaux. Trente mois de travaux sont prévus pour une opération prioritaire du Plan Charlemagne qui doit permettre d’offrir aux collégiens du quartier des conditions d’études optimisées, plus de confort, des bâtiments sécurisés et un accès à l’établissement amélioré. Soit un investissement de 24 millions d’euros engagé par le Département pour « un établissement qui mérite de changer de visage » comme l’a indiqué en préambule Martine Vassal.

Proche de l’autoroute A7, ce collège classé REP + (Réseau d'éducation prioritaire) accueille plus de 530 élèves dans un environnement dégradé.

Les lourds travaux engagés par le Département permettront notamment une orientation totalement différente du bâtiment avec un positionnement des classes côté cour intérieure et des parois pour la protection phonique et thermique. « Cette configuration permettra de limiter les nuisances provenant de l’extérieur de l’établissement, notamment celles de l’autoroute toute proche » a indiqué le cabinet d’architectures en charge du projet. Le nouveau collège se verra également doté de nouveaux équipements qui font actuellement défaut : un amphithéâtre (150 places), un parking en sous-sol pour le personnel, un terrain de rugby, et l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap.

Le projet inclut aussi une révision de la voirie aux abords de l’établissement avec la création d’une voie nouvelle. Enfin, le nouvel établissement sera sécurisé dans le cadre des mesures prises par le Département pour mieux protéger les élèves et le personnel des collèges des Bouches-du-Rhône.