Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Jour de rentrée pour les 100 Services civiques de Provence
Retour sur...

Jour de rentrée pour les 100 Services civiques de Provence

23.11.2016

Les 100 Services civiques de Provence ont été accueillis le 23 novembre à l’Hôtel du Département par la présidente du Conseil départemental Martine Vassal.

C’est le grand jour pour les Services civiques de Provence engagés par le Département. Après une campagne de recrutement, une centaine de jeunes de 18 à 25 ans viennent en effet d’intégrer différentes directions du Conseil départemental pour une mission d’intérêt général de huit mois dans les domaines de la culture, du numérique, du sport, de l’environnement, de l’éducation, de la solidarité et de la jeunesse.

Un engagement citoyen

Martine Vassal, présidente du Conseil départemental, a tenu à les féliciter et à remercier leurs tuteurs à l’occasion d’une cérémonie à l’Hôtel du Département le 23 novembre. «Il nous a paru essentiel de mettre en avant la jeunesse et de lui faire comprendre ce qu’est la vie citoyenne. La mobilisation des jeunes pour le Service civique de Provence nous montre qu’il existe un besoin et une réelle volonté chez les jeunes de s’engager », s’est réjoui Martine Vassal. Elle a aussi souligné l’implication de Danièle Brunet, Conseillère départementale déléguée à la Jeunesse, dans la réussite du dispositif, inscrivant le Département comme la première collectivité de France à recruter autant de jeunes gens. «Une démarche ambitieuse», comme l’a souligné Maxime Ahrweiller, nouvelle sous-préfète, secrétaire générale adjointe auprès du Préfet, « qui, nous l’espérons, servira de modèle aux autres collectivités des Bouches-du-Rhône».

Une autre expérience

Au final, plus de 300 jeunes volontaires ont fait acte de candidature pour intégrer le Service civique de Provence. Pour les candidats retenus, c’est souvent l’occasion d’acquérir une nouvelle expérience et d’y voir plus clair dans leur future orientation. Comme Clara, 21 ans, en mission au Musée départemental Arles antique, en tant qu’ambassadrice web : « Cette mission correspond à ma formation en histoire de l’art. C’est une pause dans mes études pour décider de la suite à donner à mon parcours », explique la jeune fille. Sa tutrice, Corinne Falaschi, qui va l’accompagner durant huit mois, voit dans le service civique un engagement réciproque : «Clara nous apporte sa jeunesse, un œil neuf dans le service, nous lui apportons notre expérience. C’est une dynamique intéressante pour nous ». Jean-Michel Barruol, tuteur de six services civiques au sein du service de la jeunesse partage cet avis : «Avec ces missions, les jeunes prennent confiance durant près d’une année ». A 24 ans, Corentin, titulaire d’un Master en événement sportif trouve dans sa mission au sein de la Maison départementale de la jeunesse et des sports «le moyen de voir autre chose à la sortie des études, mais également un marchepied dans un parcours professionnel». Pour Alexandre, 22 ans, «c’est l’occasion de connaître le milieu professionnel et de décider de poursuivre ou non ses études».

A l’issue de la cérémonie d’accueil, les 100 jeunes ont revêtu la tenue jaune des Services civiques de Provence, remise par Martine Vassal, qui leur a donné rendez-vous dans huit mois pour recueillir leur expérience et réaliser le bilan de l’opération.

Infos pratiques