Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

La moitié de la grande prairie de Roques-Hautes inaccessible jusqu’en mai
Sécurité

La moitié de la grande prairie de Roques-Hautes inaccessible jusqu’en mai

10.04.2019

La réouverture totale de la Crête de marbre, sur le domaine de Roques-Hautes, est prévue pour mi-mai. Après quelques semaines de travaux de consolidation de rochers menaçant de tomber. Les services du Département ont répondu à l’urgence.

L’usure du temps, le gel et le dégel et les fortes pluies de l’automne dernier expliquent en partie l’instabilité de quelques rochers sur la Crête du marbre, au cœur du massif départemental de Roques-Hautes. La moitié de la grande prairie est rendue inaccessible depuis cette semaine, et ce pour une période d’un mois environ. Certains rochers risquaient en effet de se détacher pour terminer leur course sur la prairie. Le Département des Bouches-du-Rhône a donc immédiatement pris les dispositions nécessaires pour sécuriser le site et engager les travaux.

Philippe Palmaro, responsable du secteur Nord-Est dans le département, explique « qu’il va y avoir malheureusement quelques désagréments pour les visiteurs, notamment des nuisances sonores. Mais le domaine est grand. » Et de conclure : « C’est un mal pour un bien. »

Plus de 450 000 personnes viennent s’aérer sur le domaine situé sur les communes de Beaurecueil, du Tholonet, de Saint-Antonin-sur-Bayon et de Saint-Marc de Jaumegarde. La Crête de marbre est une ancienne carrière dont on extrayait autrefois des bûches de marbre pour fabriquer du mobilier. Situé en contrebas de la montagne Sainte-Victoire, Roques-Hautes est aujourd’hui l’un des sites les plus appréciés du territoire.

La réouverture de la prairie est prévue pour mi-mai et les beaux jours.

Ch. F.-K.