Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Le collège Jean-de-la-Fontaine, un modèle de développement durable
Education

Le collège Jean-de-la-Fontaine, un modèle de développement durable

05.09.2019

Le collège Jean-de-la-Fontaine, visité par Martine Vassal le mercredi 4 septembre, est un établissement exemplaire en matière de respect de l’environnement.

A Gémenos, les 744 élèves du collège Jean-de-la-Fontaine ont la chance d’étudier en pleine nature, à seulement quelques encablures du domaine départemental Saint-Pons. Le 4 septembre, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, accompagnée de conseillers départementaux et d’élus locaux, a pu visiter les installations de cet établissement qui, au-delà de sa position géographique favorable, est un exemple en matière d’environnement et de développement durable, tant sur le plan éducatif qu’architectural.

Un collège labellisé « En démarche de développement durable »

Le collège Jean-de-la-Fontaine a peu à peu gagné sa place parmi l’élite des établissements respectueux de l’environnement. En effet, il a obtenu le niveau 3, soit le plus élevé, du label «En démarche de développement durable» (E3D) attribué par l’Education nationale et soutenu par le Département. Si les collèges des Bouches-du-Rhône utilisent désormais une électricité 100 % d’origine renouvelable, celui-ci est doté d’infrastructures écoresponsables de pointe.

Des ruches biologiques et une oliveraie pour sensibiliser à la biodiversité

Derrière le bâtiment principal, Martine Vassal a pu découvrir une ruche biologique gérée par un apiculteur partenaire du collège depuis 3 ans, qui permet notamment aux élèves de mieux comprendre les procédés de fabrication du miel et, plus largement, d’être sensibilisés à la protection des abeilles. « Un élément essentiel pour éduquer les citoyens de demain et les encourager à préserver la biodiversité » a expliqué Christian Naucelle, principal du collège. A quelques dizaines de mètres de la ruche, « les élèves disposent de 27 oliviers. Ils sont eux-mêmes chargés de récolter les olives avant de les envoyer au moulin d’Auriol pour être transformées. L’huile d’olive est ensuite consommée ici, dans la cantine de l’établissement » a-t-il ajouté.

Des salles de classe à haute performance énergétique

Pour poursuivre dans cette dynamique, 11 mois de travaux ont permis à l’établissement de remplacer deux classes, implantées à l’origine dans du préfabriqué, en structures durables. Construites avec 80 % de matériaux naturels et biosourcés moins énergivores, ces salles de cours nouvelle génération séduisent les élèves : « C’est plus beau, c’est plus moderne, il fait moins chaud » peut-on entendre dans l’assistance. Courant 2020, l'autonomie énergétique de ces bâtiments de 130 m² sera atteinte par l’installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture.

Avant de quitter cet établissement exemplaire, Martine Vassal a tenu à rappeler aux collégiens leur rôle essentiel dans « la lutte contre le réchauffement climatique, le respect des milieux naturels et la transmission aux générations futures ».

L.B

Infos pratiques

Lieu

Collège Jean-de-la-Fontaine
Gémenos