Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Environnement

Le débroussaillement, un geste vital pour lutter contre les incendies

25/03/2021

Débroussaillement des abords des routes départementales ou encore des massifs forestiers, le Département est à la manœuvre toute l’année pour prévenir les incendies durant la saison estivale.

Avec un climat sec, un Mistral qui peut être soutenu, une forêt qui couvre 40% de sa superficie et une population importante, le territoire des Bouches-du-Rhône est l’un des départements soumis au plus haut risque incendie de la région méditerranéenne. Face à cette vulnérabilité, le Département met en place chaque année un important dispositif de prévention qui repose, en premier lieu, sur le débroussaillement. 


Créer une rupture dans la végétation
Débroussailler, c’est réduire la masse combustible pour diminuer l’intensité de l’incendie et limiter sa propagation. Il s’agit avant tout de créer une rupture dans la végétation en élaguant et en réduisant la densité des arbres et de la broussaille.

En sa qualité de propriétaire du réseau des routes départementales, le Département, comme les particuliers (lire encadré ci-dessous), est soumis aux obligations légales de débroussaillement. Dans ce cadre, chaque année, hors période estivale, il procède au débroussaillage de près de 300 hectares sur les bordures des routes pour un budget de 800 000 euros. Les deux techniciens forestiers en charge du suivi de cette mission œuvrent sur l’ensemble du département.

« Il ne s’agit pas de faire table rase de la végétation mais bien de créer des discontinuités horizontales et verticales dans un périmètre de 20 mètres de part et d’autre des routes départementales », précise Valérie Baudouard, cheffe du service gestion forestière au Département.

Pas question toutefois de mettre en péril la biodiversité. « S’il y a un arbre ou des végétaux remarquables là où on doit débroussailler, nous en profitons pour les mettre en valeur, explique Valérie Baudouard. En présence d’espèces protégées, nous travaillons en collaboration avec le Parc naturel régional des Alpilles ou encore le Parc national des Calanques pour les préserver. »


Ouvrir des pare-feux
Au-delà des Obligations légales de débroussaillement (lire ci-dessous), les 150 forestiers-sapeurs du Département sont en charge d’entretenir et de débroussailler près de 1 800 kilomètres de pistes DFCI dans les Bouches-du-Rhône. Entretenues, ces voies de défense des forêts contre l’incendie permettront de faciliter la circulation des véhicules de prévention et de lutte contre les incendies au cœur des massifs forestiers durant la saison à haut risque. Pour freiner la propagation des incendies, les forestiers-sapeurs interviennent également en amont en débroussaillant les espaces naturels et en ouvrant des pare-feux par broyage mécanique.

Grâce au débroussaillement, le Département préserve la forêt, cette richesse naturelle partagée par l’ensemble de la population.


>> Propriétaires, vous aussi vous devez vous soumettre aux OLD

Les obligations de débroussaillement s'appliquent aux propriétaires d’ouvrages ou de terrains situés à moins de 200 mètres des bois et forêts. Si vous êtes situé en zone naturelle, cette opération doit être réalisée autour de votre habitation sur une profondeur de 50 mètres. Le long des voies d'accès à votre terrain (route, sentier, chemin privatif), cette opération doit être réalisée autour de votre habitation sur une profondeur de 10 mètres de part et d'autre de la voie. Si vous habitez en zone urbaine, l'intégralité de la parcelle, bâtie ou non, doit être débroussaillée selon les prescriptions en vigueur. Le non-respect des OLD est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 euros.

Plus d’informations sur www.bouches-du-rhone.gouv.fr