Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Marseille Hockey Club, le rêve américain des Spartiates
Sports

Marseille Hockey Club, le rêve américain des Spartiates

28/10/2019

Le club de hockey marseillais attire de plus en plus de monde pour des matchs spectaculaires à la patinoire. Les Spartiates progressent d’année en année. Actuellement en Division 1, ils pourraient rejoindre l’élite. Et jouer leur rêve américain !

Des chiffres qui donnent presque le tournis. Un palet peut atteindre sur la glace une vitesse de 180 km/h. La tenue du gardien peut peser plus de 20 kgs. Autant dire que ce sport n’est pas donné à tout le monde et qu’il faut avoir un brin de folie douce pour le pratiquer !

Le hockey sur glace est, presque paradoxalement pour une ville méditerranéenne, en train de s’installer et même d’exploser à Marseille ! Le Marseille Hockey Club compte en effet de plus en plus d’adhérents, avec une progression annuelle et constante de 30%.

L’équipe phare est même en division 1 (le 2e échelon nationale), avant de tenter d’atteindre, on le lui souhaite, la division ultime, la Magnus.

« Le club a été créé en 2012, en remplacement du Massilia Hockey club d’Aubagne, se souvient Xavier Viola, directeur marketing et ancien de l’OM. C’était une formidable opportunité, après l’ouverture de la patinoire, de jouer ici. » Lorsque Luc Tardif Junior arrive à Marseille, le club prend son envol. Luc Tardif Jr, c’est en effet un ancien joueur international, une sommité dans le monde du hockey. Il aime le projet, professionnalise le club et hisse l’équipe vers les sommets. Quand son demi-frère Jonathan Zwikel, lui aussi ancien grand joueur à la carrière olympique, le rejoint en 2017 en tant que président, le club est prêt à tirer dans tous les sens.

« Mon frère a très bien structuré la partie sportive, témoigne-t-il. Moi je me charge de la partie business. Nous avons pour jouer, la plus grande patinoire de France, un magnifique écrin. »

Et le public marseillais y prend goût puisqu’à chaque match, une moyenne de 2 500 spectateurs est comptée, avec des pics à 4000 supporters. « Les gens qui viennent pour la première fois, souvent par curiosité, reviennent dans 95% des cas, souligne Xavier Viola. C’est dire que le spectacle est garanti avec les Spartiates ! »

Un grand spectacle !

Soixante minutes de spectaculaire, de surprises, « d’effet waouh », comme en sourit Jonathan Zwikel. « Le hockey sur glace n’est pas un sport violent mais un sport de contact, explique-t-il. C’est au contraire un sport d’évitement. Les mecs sont sur des patins, vont très très vite, se donnent certes des coups d’épaules mais les actions face à la cage sont impressionnantes. »

Bref, un spectacle pour le prix d’une place de cinéma, avec des animations, de la proximité avec les joueurs, de l’adrénaline, des coups d’éclat, de la vitesse ahurissante. Du sport à l’américaine en quelque sorte. « C’est vrai que pour les plus jeunes qui se mettent au hockey, ils ont vu les matchs canadiens à la télévision, regardé des séries dans lesquelles les étudiants jouent au hockey. Oui, il y a un peu une part de rêve américain dans notre sport, note Xavier Viola.

Un sport qui requiert beaucoup de sacrifices. « Nous nous entraînons comme des millionnaires, sauf que nous sommes des smicards du sport de haut niveau, regrette Jonathan Zwikel, le président. Qui relativise : « Vous savez, nous sommes des pros. Bien sûr, ce sont beaucoup de sacrifices, notamment pour les déplacements en matchs, à l’autre bout de la France. Mais ce sont nos choix. Nous aimons ça ! »

Dans le vestiaire, Ben et Brian confirment. Les deux joueurs, le premier gardien et le second centre, sont enthousiastes à l’idée du défi qui se présentent à leur équipe : atteindre la ligue Magnus, l’élite du hockey français. Avec leurs casques, leurs boucliers, leurs crosses et leurs patins, les Spartiates sont prêts à glisser vers les victoires !

Ch.F.K.

 

Le Département soutient tous les sports !

Comme le Marseille hockey Club, le Département des Bouches-du-Rhône accompagnent les clubs professionnels et les sportifs de compétition et de loisirs. Chez les Spartiates, ainsi, des enfants et des jeunes, à partir de 3 ans, peuvent apprendre les bases du hockey. Huit élèves du lycée Cours Bastude à Marseille suivent même une section sports-études. Le département est une grande terre de sports. De tous les sports !

 

Infos pratiques

Organisateur

Marseille Hockey Club

Lieu

Patinoire palais omnisport Marseille Grand-Est
12 bd Fernand Bonnefoy – 13010 Marseille

Courriel

contact@marseillehockeyclub.com

Site web

https://marseillehockeyclub.com/