Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Marseille : Martine Vassal visite les urgences pédiatriques rénovées
Santé

Marseille : Martine Vassal visite les urgences pédiatriques rénovées

03.04.2018

La Présidente du Conseil départemental Martine Vassal s’est rendue ce mardi 3 mars aux urgences pédiatriques de la Timone à Marseille dont la rénovation complète a été financée par le Département à hauteur de 3 millions d’euros, soit 80% du coût total de l’opération.

« Je suis très heureuse de pouvoir découvrir ce lieu en avant-première et voir la concrétisation de ce beau projet » a déclaré Martine Vassal, enthousiaste, lors de la visite des toutes nouvelles urgences pédiatriques de la Timone. En présence de Sébastien Vial, directeur du groupe hospitalier, et des professeurs Jean-Luc Jouve et Frédéric Collart, la Présidente a rappelé l’investissement du Département en matière de santé : « Depuis 2015, nous conduisons une politique de santé publique volontariste et ambitieuse et nous avons d’ailleurs engagé 20 millions d’euros dans le plan santé. Ces urgences étaient vétustes et saturées, il était nécessaire de les rénover pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions ».

Un espace moderne à la pointe de la technologie

C’est désormais dans une structure de plus de 2 000 m2 que les jeunes patients et leurs familles sont accueillis depuis le 13 mars dernier. Parmi les nouveautés,  on retrouve une unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD) d’une capacité de 12 lits, un lieu plus adapté aux séjours brefs avant un éventuel retour à domicile ou en vue de la redirection du jeune patient. Aux urgences, le nombre de "boxes" de soin a été porté à 11 contre les 8 existants précédemment pour permettre une meilleure organisation en circuit court et améliorer la prise en charge de l’enfant et du nourrisson. En deux semaines, si le nombre de passages quotidiens n’a pas changé (105 en moyenne) par rapport à l’an dernier, un premier bilan permet de constater une plus grande sérénité chez les petits patients, leurs familles et les soignants. 

« Je souhaite proposer la meilleure offre de soins aux Marseillais mais je n’oublie pas non plus les autres hôpitaux de notre département, notamment à Aix, Salon et Arles, qui ont aussi besoin d’une remise à niveau.» a conclu Martine Vassal.

Infos pratiques