Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

« Nous mettrons 300 millions dans les projets métropolitains »
Institution

« Nous mettrons 300 millions dans les projets métropolitains »

19/10/2018

A l’occasion de la séance publique du Conseil départemental de ce vendredi 19 octobre, Martine Vassal, Présidente de l’institution, a conforté les moyens déjà engagés par des ajustements budgétaires, et a affirmé son soutien financier à la Métropole Aix-Marseille Provence.

Ce vendredi matin, en entrant dans la salle des séances publiques du Département, une atmosphère solennelle se dégage. Les drapeaux tricolores sont érigés, une lumière bleu blanc rouge irise les murs, et sur l’écran, le sceau du souvenir est marqué par une Marianne arborant un bonnet phrygien. Aujourd’hui, la commémoration de l’Armistice 1918 est à l’honneur.

A la tribune, les orateurs saluent la mémoire des victimes, le sacrifice des familles et le souvenir des heures sombres de la grande guerre. Un hommage rendu notamment par Mireille Corte, petite-fille de Lazare Ponticelli, le dernier Poilu décédé en 2008, et par FrancisAgostini, président de l’Union fédérale des Anciens Combattants et victimes de guerre. « Pour cette année du centenaire, nous n’avons pas failli à la tâche léguée par nos anciens. C’est important de se souvenir »

50 000 euros et des moyens humains pour le département de l’Aude 

Un hommage rendu devant les élus du Conseil départemental des jeunes qui ont suivi jusqu’à la fin cette séance, au cours de laquelle ils ont notamment appris le soutien de l’Assemblée au département de l’Aude. « Nous allons attribuer une subvention exceptionnelle de 50 000 euros afin de participer à l’effort de reconstruction, en plus des forestiers sapeurs et des sapeurs-pompiers qui sont déjà sur le terrain » a poursuivi la Présidente du Conseil départemental.

Au cours de cette « décision modificative»,BrigitteDevesa, déléguée à l’enfance a rappelé les derniers engagements du département en ce qui concerne les mineurs non accompagnés. « Sur les 722 mineurs sous notre responsabilité, 681 ont trouvé un hébergement, grâce au travail de l’aide sociale à l’enfance et de l’Addap. Nous essayons de trouver une solution pour les 41 restants ». Pour mémoire, en 2015, ils étaient 60 mineurs non accompagnés contre plus de 700 aujourd’hui.

« Nous sommes une collectivité de solidarité »

 « J’ai dit au Premier ministre que nous étions une collectivité de solidarité mais qu’il fallait nous épauler et nous aider. Cette problématique va sans doute mettre à mal nos autres problématiques sociales » a tenu à préciser Martine Vassal.

Parmi les autres sujets importants abordés, la présentation du rapport annuel sur l’égalité des femmes et des hommes a montré les préoccupations de l’assemblée concernant cette problématique. Malgré la fin du financement de l’État dans les cas d’urgence, le département a signé un accord avec 13 Habitat sur la mise en place d’hébergements pour les femmes victimes de violence.

1 milliard d’euros pour l’environnement

Autre sujet d’urgence, la santé des citoyens. Avec la charte environnementale mise en place de concert entre le Département et la Métropole Aix-Marseille-Provence, c’est un milliard d’euros qui seront consacrés à l’achat de voitures électriques, à la réduction des pollutions des navires dans le port de Marseille grâce à l’électrification des quais, ou à l’achat de vélos électriques. « Jusqu’à présent, cette problématique a toujours été un peu floue. Mais quand on s’engage sur du concret ce qui est notre cas aujourd’hui, on voit les résultats » argue Martine Vassal.

Cette volonté environnementale a déjà été marquée par l’aide apportée à la Métropole au cours des 3 dernières années pour de grands projets structurants comme le Boulevard Urbain Sud, la rénovation du Jarret ou la rocade L 2.

Afin de faciliter la mobilité et développer les transports, Martine Vassal a annoncé une enveloppe de 300 millions supplémentaires pour les 3 prochaines années. De quoi dessiner les grandes lignes du territoire demain.

OG