Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Routes

RD7n : une route rénovée et durable

26/01/2021

Le Département mobilise chaque année près de 80 millions d’euros pour entretenir les routes départementales et ainsi préserver la sécurité des usagers tout en limitant l’impact environnemental des chantiers qu’il conduit. La réfection en cours de la RD7N illustre parfaitement cette dynamique.

Eviter la « dette grise »

Avec un trafic journalier dense et un nombre important de poids lourds, cette route qui s’étend sur 15 kilomètres entre le Canet de Meyreuil et les limites du Var dessert de nombreuses zones d’activités et s’use prématurément. Pour éviter de laisser « une dette grise », soit un patrimoine routier désuet aux futures générations, le Département a notamment entrepris de la rénover en profondeur. Si la dégradation n’est pas forcément visible en surface, l’entretien de cette route reste néanmoins essentiel pour en assurer la pérennité. Après avoir achevé le premier tronçon entre Trets et Rousset, la collectivité lancera au cours de l'été 2021 la seconde phase des travaux entre Rousset et le Canet de Meyreuil, qui devrait être achevée 4 mois plus tard.

Un chantier innovant

La réhabilitation de la chaussée permettra à la RD7N de prolonger sa durée de vie et constitue également un chantier exemplaire grâce à des technologies plus durables. Parmi elles, l’utilisation d’un liant végétal à base de résine de pins ou issu des matériaux récupérés sur le chantier et broyés sur place. Grâce à ces techniques, qui permettent également de réduire les allers-retours des camions vers les déchèteries, le Département parvient à obtenir un bilan carbone positif. Pour la réfection totale de cette section de la RD7N, la collectivité a investi, seule, 12 millions d’euros.