Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Semaine européenne de la mobilité : réduisons la pollution de l’air en roulant électrique !
Environnement

Semaine européenne de la mobilité : réduisons la pollution de l’air en roulant électrique !

15/09/2020

Du 16 au 22 septembre, la Semaine européenne de la mobilité est l’occasion pour les collectivités des pays européens de promouvoir des modes de déplacement respectueux de l’environnement. En association avec la Métropole de Gênes, le Département participe à cet événement à travers notamment de ses dispositifs permettant d’acquérir une voiture et un vélo électriques à moindre coût.

Chaque année, la Semaine européenne de la mobilité est l’occasion de stimuler la prise de conscience du public sur le besoin d'agir contre la pollution causée par la circulation accrue de véhicules motorisés dans l'environnement urbain.

Ensemble, le Département des Bouches-du-Rhône et la Métropole de Gênes s’associent à cet événement dans le cadre des relations partenariales que les deux institutions entretiennent. Les deux collectivités profitent de ce temps fort pour partager des solutions concrètes visant à améliorer les déplacements sur leur territoire respectif.
 

Pollution de l’air, trafic routier dense, stationnement… À Gênes comme à Marseille, les problématiques liées aux déplacements quotidiens sont en effet au cœur des priorités. En Provence, Métropole et Département, main dans la main, ont pris la mesure des enjeux que soulève la mobilité pour l’attractivité du territoire et la qualité de vie des habitants.
 

 

Pratiques écoresponsables
 

Avec la volonté d’améliorer la qualité de l’air sur le territoire et d’encourager les habitants à adopter des pratiques écoresponsables, le Département a ainsi mis en place un dispositif d’aide à l’achat d’un véhicule électrique. Une prime de 5 000 euros est accordée à toute personne habitant les Bouches-du-Rhône qui achète un véhicule 100% électrique neuf.


Avec la même envie de favoriser les modes doux et de préserver l’environnement, le Département a souhaité appuyer la pratique du vélo : toute personne ayant sa résidence principale dans les Bouches-du-Rhône peut bénéficier d’une aide correspondant à 25% du prix d’achat d’un vélo à assistance électrique, plafonnée à 400 euros.

Ces deux dispositifs rencontrent un fort succès dans les Bouches-du-Rhône. Plus de 3 000 voitures électriques ont été financées depuis la mise en place du dispositif d’aide et les Bouches-du-Rhône sont devenues le deuxième département français pour le nombre de véhicules électriques vendus chaque année. Le vélo électrique a, lui, séduit 7 000 personnes.