Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Service civique : les tuteurs à l’honneur
Retour sur...

Service civique : les tuteurs à l’honneur

29/09/2016

Mercredi 28 septembre, sur le stand du Département, à la Foire de Marseille, les tuteurs chargés d’accompagner les jeunes en Service civique dans leur mission de 8 mois au sein de l’institution, étaient à l’honneur.

Une trentaine de jeunes candidats au Service civique se sont rendus ce mercredi à la Foire de Marseille sur le stand du Département pour des sessions de «Civic Speed Dating». Agés de 18 à 25 ans, ils ont candidaté, à tour de rôle, auprès des tuteurs qui seront chargés de les accueillir et de les accompagner pour une mission de 8 mois au sein des services ou dans les associations partenaires. L’occasion pour Danièle Brunet, conseillère départementale déléguée à la Jeunesse, très investie dans le dispositif du Service civique, de saluer le travail des nombreux tuteurs présents sur le stand : «Nous sommes la première collectivité de France à recruter autant de jeunes en Service civique, soit une centaine. Sans vous, on ne peut y arriver. Merci de vous impliquer pour la jeunesse de notre territoire».

Des tuteurs investis

Parmi les tuteurs, Françoise Grossi et Chloé Cossec, respectivement en charge des Ressources humaines et de la Mission Emploi de «Bouches-du-Rhône Tourisme», ont fait passer plusieurs entretiens. Objectif : trouver le bon profil parmi les candidats pour deux missions bien précises au sein de l’organisme en charge du tourisme sur les Bouches-du-Rhône. «Nous recherchons des jeunes susceptibles de s’inscrire dans deux missions : d’une part, une mission de communication et de valorisation de l’opération « Collèges fleuris » auprès des collèges du département, et d’autre part, une mission pour contribuer à valoriser auprès des jeunes et des demandeurs d’emplois les métiers de l’hôtellerie-restauration, un secteur en tension où les offres d’emploi ne trouvent pas toujours preneurs » précise Françoise Grossi. En quête du candidat, les deux tutrices ont défini les profils recherchés et sont convaincues du bien-fondé pour les jeunes d’une mission en Service civique : « C’est une chance pour ces jeunes de connaître un secteur d’activité, c’est une reconnaissance, c’est aussi le pied à l’étrier pour des personnes qui ont du mal à rentrer sur le marché du travail, et pour les jeunes diplômés l’occasion de se faire un réseau » expliquent-elles. Elles ajoutent : «Le Service civique redonne de l’espoir aux jeunes candidats et rend positif le milieu professionnel. Les jeunes que nous avons rencontrés sont tous engagés et motivés ».

Engagement réciproque

Les tuteurs, de leurs côtés, consacrent de leur temps de travail pour accompagner les jeunes en service civique dans leur mission, ce qui fait dire à Françoise Grossi : «Pour nous, c’est aussi l’occasion de nous engager dans une démarche citoyenne». Même engagement chez les autres tuteurs présents, comme Armand Teissedre, qui recherche pour le service emploi du Département deux jeunes volontaires pour une mission de promotion des Contrats aidés auprès des entreprises du département : «J’ai donné un avis favorable pour un des candidats reçus aujourd’hui, c’est un bon profil et je suis prêt à donner de mon temps pour lui donner toutes les clés pour réussir sa mission au sein de notre direction. Le Service civique, c’est un engagement réciproque entre un tuteur et un jeune qui doit s’investir dans sa mission».

Infos pratiques