Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Neige et verglas : 300 agents des routes sur le pont

Si les Bouches-du-Rhône sont peu soumises au risque «neige», le verglas et les épisodes neigeux exceptionnels peuvent provoquer de gros dommages sur les routes et isoler certaines communes. En hiver, le Département mobilise donc les 300 agents des routes départementales pour intervenir le plus vite possible.

Afin de garantir des routes praticables même en cas d’intempéries, les services en charge des routes départementales déploient chaque hiver un plan d’intervention en cas de grand froid.
Activé depuis 29 novembre dernier, il est opérationnel jusqu’au lundi 28 février 2022* 

43 camions équipés et 3000 tonnes de sel

Responsable des 3000 km du réseau routier départemental, le Département doit garantir l’accès aux villages et aux bassins d’emploi quasiment en toutes circonstances. L’hiver, près de 300 agents sont prêts à intervenir à toute heure et en toutes circonstances, 43 camions sont équipés de lames de déneigement et 3 000 tonnes de sel sont stockées pour anticiper des épisodes de neige et de verglas. Rappelons que le salage des routes est sans effet si le sel est répandu sur une surface sèche. Il est donc inutile de saler les routes trop tôt avant l’arrivée de la neige.

Sur les trois arrondissements routiers du réseau départemental (Marseille-Etang de Berre, Aix-en-Provence et Arles), l’ensemble des 25 centres d’exploitation sont en alerte et organisés de manière à pouvoir intervenir jour et nuit. Ils s’appuient sur le Centre d’information des routes départementales (CIRD) basé à Marseille au sein duquel 11 opérateurs participent en temps réel à la gestion du trafic 24h/24, 365 jours par an.

Le Département est gestionnaire des routes départementales. La voirie communale dépend de la mairie et le réseau autoroutier gratuit et les routes nationales dépendent de l’Etat. Le Département ne peut donc intervenir que sur son réseau de routes départementales. 
 

*Jusqu’au 14 mars 2022 pour le secteur de Jouques.
 

Conduire en hiver: quelques conseils

Chaque conducteur doit rester maître de son véhicule en adaptant son comportement aux conditions de circulation et en prenant des précautions:

  • Informez-vous sur les conditions de conduite avant votre départ
  • Adaptez votre conduite aux conditions de circulation et soyez attentif à l’état de la chaussée et de la météo (température, humidité…)
  • Roulez à vitesse modérée afin de ne pas avoir à freiner brutalement
  • Soyez vigilant à l’approche des ponts, parties ombragées et humides, virages
  • Munissez-vous d’accessoires utiles à la circulation en hiver (raclette, bombe antigivre, gants, chaînes ou pneus hiver …)
  • Modifiez éventuellement votre trajet habituel pour rejoindre les itinéraires traités en priorité
  • Différez, le cas échéant, votre déplacement
  • Privilégiez le télétravail
  • Enfin, ne jamais doubler les engins en action.