Canton de Trets : des aides ciblées au plus juste

En visite sur le canton de Trets, le 4 juin dernier, devant les élus et les acteurs locaux, Martine Vassal a défendu une répartition plus juste et plus ciblée de l’aide aux communes et un soutien aux associations au regard de nouveaux critères d’utilité publique.

Aux côtés des conseillers départementaux, Jean-Claude Féraud et Patricia Saez, sur le canton de Trets, Martine Vassal a pris la mesure des attentes des élus et des acteurs locaux. Les inquiétudes autour de la future métropole, les subventions au tissu associatif ou encore les projets routiers ont été au cœur des discussions.

Investir sur de nouveaux critères

A Peyrolles-en-Provence, accueillie par le maire Olivier Frégeac, Martine Vassal a notamment été interpellée par les représentants d’associations inquiets sur le soutien du Département. « Le rôle du Conseil départemental est de vous soutenir dans le développement de votre territoire. Dans un contexte budgétaire serré, nous continuerons d’être aux côtés des associations qui ont une utilité pour les citoyens » a expliqué Martine Vassal avant d’aborder la thématique de l’aide aux communes : « Pour les communes en difficulté financière comme Peyrolles, l’investissement du Département sera étudié en fonction de nouveaux critères ».

En réponse aux questions des chefs d’entreprises locaux, concernant notamment les travaux routiers et plus généralement l’investissement dans l’aménagement du territoire, la présidente du Conseil départemental a rappelé le rôle essentiel du Département en tant que principal donneur d’ordres de la région notamment dans le secteur du BTP : « Nous avons une réelle volonté de faire travailler les entreprises locales et de soutenir l’investissement dans la construction ».

Répondre aux besoins des habitants

A Fuveau, après un accueil chaleureux de la maire Hélène Lhen et des élus locaux, Martine Vassal a écouté avec attention les inquiétudes face à la réforme institutionnelle et à la création de la future métropole Aix-Marseille-Provence au 1er janvier 2016. «Les communes constituent la courroie de transmission indispensable pour répondre de façon plus ciblée aux besoins des habitants » a souligné Martine Vassal rappelant que finalement le Conseil départemental devrait conserver de nombreuses compétences. Les échanges ont ensuite porté essentiellement sur le projet de contournement du hameau de la Barque aujourd’hui très impacté par le trafic de transit.

Si Martine Vassal a rassuré les élus locaux sur l’engagement financier du Conseil départemental, elle a souligné: « Ce projet, comme celui de la RN7 au niveau de Célony, reste prioritaire pour le Conseil départemental. Mais il n’a pas été retenu dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région signé dernièrement, c’est l’une des raisons pour lesquelles je n’ai pas souhaité participer au volet routier du Contrat de Plan ».

Enfin, lors de ces différents rendez-vous républicains, Martine Vassal a rappelé que l’emploi constitue l’ossature principale de sa mandature : « Dans un contexte de fortes baisses des dotations de l’Etat, la réussite de nos projets pour les habitants passe par l’emploi. Et pour cela, communes et Département, doivent jouer collectif ».

Le canton de Trets