Les maires au CD13 jouent collectif

Le premier Forum des maires a réuni, le 24 septembre à l’Hôtel du département, de très nombreux maires du département, à l’invitation de la présidente Martine Vassal. Dans le cadre des Etats généraux de Provence, cette matinée a permis aux élus et aux directions de se rencontrer. Pour jouer collectif.

Un village des maires au cœur de l’immense atrium de l’Hôtel du Département, des oliviers bien sûr, des voiles qui rappellent la mer et des stands aux couleurs de Provence de la plupart des directions de la collectivité : le premier Forum des maires voulu par Martine Vassal a tenu ses objectifs. « Je l’avais annoncé en mai dernier, je souhaitais que les élus du département rencontrent les services, qu’ils échangent sur les nouveaux dispositifs, dans un seul et même but : servir l’intérêt général ».

De très nombreux maires du territoire ont donc, jeudi 24 septembre, fait le déplacement, accompagnés de leur premier adjoint ou d’un collaborateur pour s’informer, prendre des rendez-vous et même inviter sur leur territoire les agents de la collectivité. Ainsi des maires de petites communes éloignées de Marseille, comme Eyragues : « Bien sûr qu’un forum tel que celui-ci nous est utile, a détaillé son maire, Max Gilles. Notre commune va passer du POS (Plan d’Occupation des Sols) eu PLU (Plan Local d’Urbanisme). C’est technique et j’ai besoin de précisions pour l’avenir. Lors de ce forum, j’ai pu discuter avec les services du Conseil départemental. C’est essentiel ».

Pour Amapola Ventron, première adjointe au maire de Bouc-Bel-Air, « Tous les services regroupés en un seul lieu et en un seul temps, c’est une excellente initiative. Cela permet aux élus de mieux appréhender l’opérationnel avec pragmatisme ». 

Et du côté des directions de la collectivité, même son de cloche : « Cet événement est un geste fort, témoigne Cyril Trinker du SDPH (Service départemental des personnes handicapées). Nous sommes présents sur l’ensemble du territoire et se faire connaître davantage, c’est un plus, pour tout le monde ».

« Etre à la hauteur des attentes »

Martine Vassal l’a rappelé, face aux maires du département et notamment Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille : «A l’heure où l’Etat se désengage massivement, à l’heure où les incertitudes s’accumulent sur notre organisation territoriale, le Conseil départemental doit être un pôle de stabilité pour toutes les communes des Bouches-du-Rhône ». Plus encore, les engagements annoncés sont tenus : « Avec ma majorité, j’avais pris l’engagement de maintenir le budget consacré à l’aide aux communes. Je l’ai fait, et je le ferai en 2016 afin de soutenir les projets de vos communes, de manière équitable et transparente ».

Ce premier Forum des maires, qui en appelle d’autres, a rempli son but : montrer une Provence unie et dynamique, qui joue collectif pour servir l’intérêt général. « Avec l’ensemble des élus et des services du Conseil départemental, nous sommes déterminés à être à la hauteur de vos attentes. C’est un devoir moral absolu ».

Les maires ont la parole

Philippe Charrin, maire de Vauvenargues

« Ce forum des maires est une excellente initiative. Il nous permet de rencontrer les partenaires avec lesquels nous travaillons au quotidien pour nos communes. Sans le Département et la Communauté de Communes du Pays d’Aix, on n’existerait pas. L’aide du Département nous est très utile notamment pour les travaux de proximité. Il faut que cette aide continue. En tant que maire, je mets la priorité sur les projets utiles pour ma commune. La baisse des dotations de l’Etat nous oblige à établir un ordre de priorités ».

Joël Mancel, maire de Beaurecueil

« Le Conseil départemental est un grand partenaire des communes, notamment des petites communes. Il participe très fortement à notre investissement. On ne pourrait pas investir pour le cadre de vie sans son aide. Je représente l’un des plus petits villages des Bouches-du-Rhône, avec près de 600 habitants. Nous nous trouvons dans un environnement préservé, au pied de la Sainte-Victoire, au cœur du Grand site Sainte-Victoire. Ici, le patrimoine naturel constitue l’élément d’attractivité de la commune. L’amélioration et la préservation du cadre de vie sont donc très importantes. Mes besoins portent essentiellement dans ces domaines. Nous devons préserver notre authenticité. Et le Département, c’est l’acteur numéro 1 pour la préservation de notre cadre de vie ».

André Molino, maire de Septèmes-les-Vallons

« Dans cette période d’inquiétude pour les maires, ce forum est une bonne initiative. La politique d’aides aux communes du Conseil départemental doit être poursuivie. Sans l’aide départementale, de nombreux projets ne pourraient pas voir le jour dans les communes des Bouches-du-Rhône. La baisse des dotations de l’Etat à laquelle nous sommes confrontés va avoir des répercussions économiques importantes, notamment en matière de constructions, dans le secteur du bâtiment ».