Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Soutenir la recherche et l'enseignement supérieur

Le Département s’est doté, sur la base d’un diagnostic territorial, d’un Schéma départemental de développement universitaire et scientifique (SDDUS), conforme aux stratégies nationale et régionale. Ce SDDUS 2019-2021 développe trois axes d’intervention :

LA PROMOTION DE LA CULTURE ET DE L’ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE POUR LE PLUS GRAND NOMBRE

La culture scientifique est une compétence partagée entre de nombreux acteurs (Université, Etat, Région, associations, établissements de recherche) aboutissant à de nombreuses initiatives collectives ou individuelles. Ainsi, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche participent ou organisent plusieurs actions de diffusion de la culture scientifique, collectivement (« Fête de la science », « Nuit des chercheurs ») ou individuellement (accueil de jeunes et intervention dans les établissements scolaires, portes ouvertes, ateliers…). Le soutien de l’Etat et de la Région ne dispense pas les structures qui agissent quotidiennement pour la diffusion de la culture scientifique de demander celui du Département.

Le Département soutient des associations (Cerveau Point Comm, IESF, Tous Chercheurs, Andromede, Les Petits Débrouillards – Fête de la Science, etc.), des établissements d’enseignement supérieur (Aix-Marseille Université, Ecole Centrale Marseille, Ecole Nationale Supérieure des Mines, Centre National de la Recherche Scientifique, etc.), des dispositifs spécifiques (Campus d’été de l’IRD, IMéRA, etc.).

Par ailleurs, il valorise chaque année ses Prix Départementaux pour la Recherche en Provence.

En savoir plus

 

LA PARTICIPATION A LA CREATION DE CENTRES DE RECHERCHE ET D’ENSEIGNEMENT FONCTIONNELS ET ATTRACTIFS

Il s'agit de faire émerger des campus d'excellence qui seront la vitrine du territoire et renforceront son attractivité et le rayonnement de la recherche et de l’enseignement supérieur qui y sont implantés.

Le Département s’appuie sur le CPER (Contrat de Plan Etat-Région) en cours, lequel est le cadre de droit commun, partagé, de programmation des grands investissements en matière de recherche et d’enseignement supérieur. A l’instar des CPER précédents, le Département s’est fortement impliqué dans le CPER 2015-2020, engageant 18 M€ sur une vingtaine d’opérations (10% de l’enveloppe des projets qu’il a retenu). Le Département intervient donc aussi bien en matière d’infrastructures immobilières qu’en matière d’équipements de recherche.

Dans le cadre du CPER 2015-2020, le Département investit 18 M€ pour l’ESR. 8 projets d’AMU y sont pris en compte pour coût total de 42 M€ et une aide départementale de 7,5 M€ (6 investissements immobiliers : à St Jérôme, à Château-Gombert, à La Timone, à Saint-Charles, à Aubagne, et sur l’Europôle de l’Arbois ; et 2 projets de recherche : Centre de calcul, et Centre de neurosciences). Hors CPER, le Département soutient d’autres initiatives d’AMU, comme, par exemple, la récente ouverture de la Cité de l’Innovation et des Savoirs d’Aix-Marseille (CISAM), inaugurée en mars 2019, à La Joliette : le Département a financé à 50% (150 000 €) un équipement de communication de haute technologie rendant possible des échanges en réalité virtuelle augmentée sans casque. Ses fonctionnalités permettront l'élaboration interactive de travaux entre chercheurs, étudiants et citoyens, des enseignements à distance et le partage de la culture scientifique auprès de la population.

LE SOUTIEN AUX ETUDIANTS

Le Département soutien d’une part la professionnalisation (Semaine AMU-Entreprises, dispositifs PEPITE et PREPITE) et d’autre part l’engagement solidaire des étudiants (tutorat à Centrale-Marseille).

Un des objectifs du SDDUS 2019-2021 est d’étudier avec les instances en charge dans quelle mesure le Département pourrait apporter un soutien pertinent aux « parcours d’accompagnement personnalisé » à proposer aux futurs étudiants concernés des Bouches-du-Rhône.

Par ailleurs, plus globalement, le Département soutient la nouvelle stratégie d’ « université civique européenne » portée par AMU fondée sur la volonté de généraliser une culture de la transmission et de l’innovation (énergie, environnement, humanités, santé et sciences de la vie, et sciences et technologies avancées) portée par le multilinguisme, la mobilité des jeunes et l’engagement citoyen.

Enfin, le Département met évidemment à disposition des étudiants ses aides de droit commun en matière de transports collectifs (ainsi que de transport spécifique pour les étudiants en situation de handicap) et de santé.