Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Collèges : des agents au coeur de la protection sanitaire

Les collèges des Bouches-du-Rhône ont dû s’adapter aux nouvelles règles en vigueur pour assurer la continuité pédagogique. En première ligne pour assurer la mise en oeuvre d’un protocole sanitaire strict, les agents du Département sont à pied d’oeuvre dans les collèges, sous l’autorité des chefs d’établissement.

Il est 6 heures du matin au collège d’Orgon, la journée d’Amandine commence par l’aération des classes de l’établissement. Toutes fenêtres ouvertes, cet agent technique des collèges entame alors, avec ses collègues, la désinfection minutieuse des équipements de toutes les salles de cours mais aussi du centre de documentation, des escaliers et des espaces communs. Tables, chaises, tableaux, interrupteurs, poignées, rampes… tout y passe avant l’arrivée des premiers élèves. “Ces opérations qui viennent s’ajouter au nettoyage habituel sont renouvelées tout au long de la journée”, explique Amandine.

DÉSINFECTER AU QUOTIDIEN

Dans cette course contre la montre, il faut également veiller à remplir régulièrement les flacons de gel hydroalcoolique placés devant les salles de cours et dans l’ensemble de l’établissement ou encore aseptiser les sanitaires et le réfectoire avant et après le déjeuner des collégiens. “Il faut être très bien organisé”, consent Amandine qui, avant de finir sa journée, repasse dans les espaces communs pour une dernière désinfection et “un dernier coup d’oeil”.

Très investie dans sa mission, elle reconnaît que “les professeurs comme les élèves sont rassurés”, par ce protocole appliqué par les équipes du Département. “J’ai des enfants et j’aimerais que ce soit pareil dans leur établissement”.

Les agents techniques des collèges ont donc un rôle essentiel : “Je suis consciente que sans nous les établissements ne pourraient pas fonctionner. C’est pour ça qu’on tient bon”, explique Amandine.

ADAPTER LES BÂTIMENTS AUX RÈGLES SANITAIRES

Le Département a d’ailleurs déployé de lourds moyens pour accompagner les collèges dans cette mission de protection des élèves et de la communauté éducative : dépistage, équipements de protection individuels, masques, gants, gel… (lire ci-contre). Sans compter les travaux d’urgence et d’adaptation des bâtiments nécessaires pour appliquer les règles sanitaires. Une tâche dévolue aux agents de maintenance.

Poignées de porte cassées, interrupteurs défectueux… Yves est en charge des réparations indispensables au bon fonctionnement d’un établissement, mais depuis la rentrée, il doit également procéder à d’autres travaux: “Cela passe par l’installation de plexiglas dans les bureaux pour assurer une séparation physique, l’installation de distributeurs de gel hydroalcoolique, ou encore la mise en place de nouveaux sens de circulation…”, explique-t-il ajoutant : “on trouve toujours des solutions même dans les établissements anciens qui ne s’y prêtent pas”, conclut-il, fier de participer à une mission indispensable.

1623
C’est le nombre d’Agents techniques des collèges (agents de maintenance, agents polyvalents, agents informatiques, agents de cuisine…) qui assurent chaque jour le bon fonctionnement des 135 collèges publics des Bouches-du-Rhône.  

ACCOMPAGNER LE BON FONCTIONNEMENT DES COLLÈGES

Pour aider les collèges des Bouches-du-Rhône à faire face à la crise, à protéger les personnels et les élèves ou encore à permettre l’enseignement à distance en cas de reconfinement, le Département déploie des dispositifs sans précédent.

DES MASQUES ET DES ÉQUIPEMENTS POUR TOUS

> 206 220 masques fournis aux agents départementaux des collèges (chefs cuisiniers, seconds de cuisine, agents techniques et agents informatiques).

> 330 735 masques distribués aux collégiens des établissements publics et privés dont 1 masque lavable par collégien à la rentrée.

> 1 thermomètre à mesure frontale à tous les collèges publics et privés.

> Des centaines de litres de gel hydroalcoolique, de savon, des milliers de paires de gants, des lingettes désinfectantes fournis aux collèges.

DES OPÉRATIONS DE DÉPISTAGE POUR LES PERSONNELS

> 3 374 personnes testées grâce aux centres de dépistage mis en place dans les collèges à destination des agents départementaux, des enseignants et des personnels administratifs de l’État ainsi qu’à leur famille.

> Mise en place de créneaux horaires dédiés à tous les personnels des collèges au centre de dépistage départemental situé au 2 rue Mazenod, dans le 2e arrondissement de Marseille.

> Des centres mobiles de dépistage, accessibles à tous les personnels des collèges, mis en place par le Service départemental d’incendie et de secours sur l’ensemble des Bouches-du-Rhône (voir page 17).

> L’organisation d’opérations de dépistage, avec l’appui du SDIS, dans les établissements qui seraient identifiés comme des foyers de contamination par les autorités sanitaires.

DES ÉQUIPEMENTS NUMÉRIQUES POUR LES COLLÉGIENS

> L’ensemble des élèves des collèges publics et des collèges privés volontaires dotés en tablettes numériques

> Près de 1 300 élèves en collèges Réseau d’éducation prioritaire (REP), ne bénéficiant d’aucun équipement informatique dans leur foyer, équipés de tablettes numériques

> 2 800 clés 4G, avec abonnement d’un an inclus, livrées à la rentrée pour les élèves ne bénéficiant pas d’une connexion internet au domicile, en cas de reconfinement ou de nécessité d’une scolarisation à domicile.