Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Culture : solidaire avec les artistes

Dans une période très incertaine, le Département met tout en oeuvre pour soutenir les acteurs culturels du territoire. Certaines aides ont été renforcées, les partenariats avec les structures culturelles consolidés et les moyens de diffuser les oeuvres adaptés aux nouvelles conditions sanitaires.

De la création d’une oeuvre à sa diffusion en passant par la production, le secteur culturel est entièrement chamboulé par la situation sanitaire. Le Département, très investi dans la vie culturelle du territoire, redouble d’efforts pour amortir les conséquences de la crise. À commencer par ses propres équipements comme le Museon Arlaten, entièrement rénové et prêt à ouvrir ses portes dès que les conditions le permettront.

S’ADAPTER AUX NOUVELLES CONDITIONS

À l’heure du deuxième confinement et des représentations annulées, des solutions ont été imaginées pour soutenir les artistes. À l’image de la traditionnelle Tournée des chants de Noël qui, faute de se produire sur les scènes locales durant le mois de décembre, diffusera tout de même sur les écrans ses 7 productions originales. En effet, les 68 concerts gratuits dans les Bouches-du-Rhône initialement programmés, c’est autant d’activités pour les centaines d’artistes, de producteurs et de techniciens que cette tournée fait travailler pendant un mois.

C’est sur ce principe que le Département a également maintenu, entre les deux périodes de confinement, plusieurs événements culturels en veillant attentivement au respect des consignes sanitaires. Comme les 25 dates des tournées théâtrales départementales, entre septembre et octobre derniers, qui ont permis à 6 créations originales de se produire sur scène et aux compagnies de faire tourner leur spectacle.

AIDER LES CRÉATIONS ET LES LIEUX DE DIFFUSION

Dans le même esprit, pour soutenir les compagnies artistiques dans leur processus de création, le Département a mis à disposition, dès la fin du premier confinement, sa résidence d’artistes de l’Étang des Aulnes, proche de la Camargue, avec un protocole sanitaire leur permettant de mener à bien leur projet. Durant quelques mois, plusieurs compagnies, leurs comédiens et techniciens, hébergés sur place, ont pu ainsi profiter de ce lieu de répétition, véritable salle de spectacle avec sa scène, ses éclairages, sa sono et ses gradins. En temps normal, une quinzaine de troupes de théâtre, danse ou musique peuvent jouir des installations chaque année. Plus globalement, depuis le début de la crise sanitaire, le Département a fait le choix de maintenir ses subventions pour les lieux de diffusion de manière à ce qu’ils puissent assurer l’accueil du public dès que les conditions sanitaires le permettront.

Par ailleurs, un dispositif spécifique d’aide à la diffusion des spectacles des compagnies du territoire a été mis en place pour soutenir les artistes et indirectement les intermittents du spectacle. Au total, 83 compagnies (soit 100 représentations) ont bénéficié d’un effort budgétaire supplémentaire de 400 000 euros.

DES AIDES RENFORCÉES POUR LES PETITES SALLES DE CINÉMA

Le Département a revalorisé son aide pour les salles de cinéma qui se trouvent dans les communes de moins de 20 000 habitants et qui réalisent un maximum de 55 000 entrées par an. Compte-tenu de la crise sanitaire, le montant de l'aide a été augmenté de plus de 30 % par rapport à 2019, passant de 7 622 euros à 10 000 euros. Les “cinémas itinérants” faisant moins de 3 000 entrées pour 150 séances minimum par an peuvent aussi bénéficier de cette subvention.

“TOUS AU CINÉMA”, BEAU SUCCÈS

Pour redonner l’envie d’aller au cinéma et offrir une bouffée d’oxygène aux exploitants de salles, en partenariat avec les réseaux “Cinémas du sud &Tilt” et l’Union des cinémas du sud de la France, le Département a lancé le 7 octobre dernier l’opération “Tous au cinéma”. Le principe était simple : une place achetée donnait droit à une place offerte en venant à deux au cinéma. Et ce, dans 51 cinémas partenaires. Ainsi, plus de 16 200 places ont été distribuées ce jour-là pour un budget de près de 155 000 euros.

PRÉSERVER L’OPÉRA DE MARSEILLE

L'Opéra de Marseille tient une place unique sur le territoire et rayonne largement au-delà de la cité phocéenne. Comme de nombreux équipements culturels, il fait l’objet d’un partenariat avec le Département qui s’avère indispensable aujourd'hui.
Chaque année, la collectivité participe à hauteur de 1,2 million d’euros à sa programmation artistiquew afin de favoriser la rencontre du répertoire lyrique et d’un large public et a investi 3,1 millions d’euros pour soutenir les travaux nécessaires à l’entretien du bâtiment, notamment pour les mises aux normes de sécurité, les mises en conformité des installations techniques de la scène, la requalification des espaces publics intérieurs ou la restauration des oeuvres d’art qui ornent les murs de l’Opéra.

LES CONCERTS DE NOËL S'INVITENT CHEZ VOUS

Contraint d’annuler sa traditionnelle tournée des Chants de Noël et les 68 concerts gratuits, le Département a décidé de ne pas priver les Provençaux de ce rendez-vous prisé et d’offrir une vitrine de diffusion aux artistes et aux ensembles vocaux de renom qui se produisent normalement sur scène. Ainsi, le 9 décembre, le concert du Noël Swing sera retransmis sur France 3 Provence-Alpes. Retrouvez les autres productions originales (Noël Provençal, Corse, Folk Américain…) sur notre site web et sur france 3 régions