Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

La provence dans mon assiette, l'éducation par le goût

Valoriser les circuits courts, éduquer au goût, lutter contre le gaspillage, offrir de bonnes conditions de restauration aux élèves, c’est le sens donné au dispositif “La Provence dans mon assiette” initié par le Département et adopté par chaque collège.

Chaque année, près de 55 000 élèves demi-pensionnaires fréquentent les restaurants des collèges publics, soit plus de 70 % de l’effectif total des élèves. Un chiffre d’autant plus important qu’il représente près de 7,5 millions de repas annuels qui doivent répondre à de nouvelles exigences de qualité et de proximité. Pour accompagner cette évolution, le Département a développé plusieurs projets.

CIRCUITS COURTS AVEC AGRILOCAL 13

Les familles bénéficient d'une réduction de 6,25 % du coût de la demi-pension, soit 28 euros par an et par enfant. Cette mesure permet d’assurer le droit à la restauration pour tous. De plus, la pérennisation de la Charte de la restauration scolaire signée par les établissements pose les bases d’un engagement mutuel. Cet accompagnement se traduit aussi par une aide à l’achat de produits du terroir provençal, tout en favorisant les circuits courts par le biais du dispositif “Agrilocal 13”, qui met en relation les chefs de cuisine des collèges et les producteurs locaux. Chaque année, les collèges dépensent 14 millions d’euros pour l’achat de produits aux agriculteurs de notre territoire.

ÉQUIPEMENTS ET FORMATION

Dans les 126 cuisines des collèges, des travaux ont été réalisés par le Département afin d’améliorer les conditions de production et d’accueil. Dans le même temps, un programme spécifique de formation à l’attention des chefs et de leurs seconds a été mis en place, notamment pour lutter contre le gaspillage et favoriser le développement durable. Grâce à l’ensemble de ces dispositifs, “La Provence dans mon assiette” répond aux objectifs initiés par le Plan Charlemagne : développer une alimentation saine et équilibrée dans le respect de la qualité nutritionnelle et des règles sanitaires.

LA CHARTE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE, UN ENGAGEMENT COMMUN

Élaborée par la collectivité en concertation avec les collèges, la Charte est un guide des bonnes pratiques et de valeurs communes sur la restauration scolaire. Elle s’adresse aux collèges publics et aux établissements privés sous contrat. Désormais, son adhésion est obligatoire pour bénéficier de l’aide départementale à l’achat de produits du terroir provençal, frais, locaux, de saison, bio ou issus de l’agriculture raisonnée, dont le montant est de 0,50 centime par semaine et par élève demi-pensionnaire. L’an dernier, 119 collèges en ont bénéficié pour un montant total de 882 000 euros.

DES ACTIONS ÉDUCATIVES POUR UNE BONNE ALIMENTATION

Afin de sensibiliser les élèves à manger sain, des actions éducatives sont proposées aux classes de 5e de l’ensemble des collèges publics et privés. Les objectifs sont d’éduquer les collégiens à une alimentation de qualité, d’encourager les comportements alimentaires sains et lutter contre le gaspillage alimentaire en soulignant les impacts environnementaux.

En 2019/2020, 274 actions éducatives “La bonne alimentation” ont été réalisées auprès de 8 500 élèves de 65 établissements.

MOBILISER LES PERSONNELS DE RESTAURATION

Dans le cadre de leur formation, les chefs et leurs seconds bénéficient d’un module spécifique sur les bonnes pratiques du développement durable en cuisine collective.

Comprendre le marché bio et ses méthodes de production, s’inscrire dans la perspective de proposer 50 % de produits bio à partir de 2022, gérer les approvisionnements en circuits courts, découvrir les écolabels, prévenir le gaspillage alimentaire, maîtriser le nombre de repas à produire, valoriser les excédents de production, tels sont les thèmes abordés au cours de cette formation.
In fine, c’est l’ensemble des personnels de restauration qui auront été sensibilisés à ces nouvelles pratiques.