Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Les énergies renouvelables entrent dans votre quotidien

Soleil, air, vent… Le territoire dispose d’un fort potentiel de production d’énergies renouvelables. Les exploiter, c’est réduire la dépendance et la facture énergétiques ainsi que l’empreinte carbone. Des projets majeurs, soutenus par le Département et la Métropole, pour accroître la part de ces ressources dans le mix énergétique, voient donc progressivement le jour.

UNE CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE À MALLEMORT

À partir de 2021, une centrale solaire sortira de terre à Mallemort sur un site appartenant à la Métropole. Cette centrale photovoltaïque sur 10 hectares pourra produire l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 4 000 habitants, évitant par là-même le rejet de 430 tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Sa création a été confiée à un groupement d’entreprises (Cap Vert Énergie, Enercoop et Énergie Partagée) qui vendra directement la production sur le marché.

Ce projet, unique en France, privilégie de nouvelles pratiques, celles d’une électricité renouvelable consommée localement dans un modèle de circuit court.

LA PREMIÈRE ROUTE SOLAIRE DE PROVENCE

À plus petite échelle, les communes agissent aussi pour la conversion énergétique. À Châteauneuf-le-Rouge, la première route solaire de Provence est ainsi opérationnelle.

À partir d’une innovation française, des dalles dotées de cellules photovoltaïques et résistantes pour supporter la circulation automobile équipent désormais 159 m2 de chaussée. Intégrée au coeur du centre villageois, la route solaire alimente 6 bornes de recharge pour vélos électriques, l’éclairage public du parvis, le bassin, la fontaine, et la mairie. Cet équipement a été financé à 80 % par le Département et la Métropole.

JUSQU’À 1 000 EUROS POUR MIEUX SE CHAUFFER

Dans les Bouches-du-Rhône, le chauffage au bois représente jusqu’à 18 % des émissions annuelles des particules fines les plus nocives. Pour éviter aux ménages la déperdition de chaleur et leur permettre de disposer d’appareils de chauffage moins polluants, le Département et l’Ademe ont mis en place la “Prime Air Bois”. Inserts, cheminées fermées, poêles à bois, grâce à cette aide plafonnée à 1 000 euros, les propriétaires-occupants peuvent bénéficier d’un matériel beaucoup plus performant labellisé Flamme Verte 7 étoiles. Cette mesure est cumulable avec le crédit d’impôt de 30 % accordé par l’État pour la transition énergétique, à condition de faire appel à un installateur Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Plus d’infos : primeairbois@departement13.fr

L’AUTOCONSOMMATION SOLAIRE : UNE PRATIQUE QUI SE BANALISE

D’autres partenariats sont aussi en oeuvre comme celui signé récemment par la Métropole avec la société marseillaise Reservoir Sun, spécialisée dans l’autoconsommation solaire.

Cette pratique permet d’équiper les bâtiments (parking, toiture…) des entreprises et des collectivités en centrale photovoltaïque dimensionnée de manière à leur permettre de consommer directement l’énergie solaire produite.

Au final, une électricité verte, décarbonnée et autoproduite localement.

QUAND LE MISTRAL NOUS ÉLECTRISE

Très ventée, la Provence a également une carte à jouer dans l’éolien. Ainsi, les projets territoriaux comme celui d’un parc pilote de 3 éoliennes flottantes au large de Fos-sur- Mer sont accompagnés par les collectivités.

Baptisé “Provence Grand Large”, ce projet porté par EDF Énergies Nouvelles programme la mise à l’eau des premières éoliennes dans le courant de l’année 2021 dans la Zone industrialo-portuaire de Fos qui figure comme un site stratégique pour le déploiement de la filière éolienne offshore flottant en Méditerranée. L’objectif de cette innovation est de démontrer la faisabilité de cette technologie avant de la développer à plus grande échelle.

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE : JUSQU’À 6 000 EUROS POUR ISOLER SON LOGEMENT

Pour aider les particuliers à réduire leur consommation et leur facture tout en limitant la déperdition énergétique, le Département a mis en place depuis 2016 le dispositif “Provence Éco-Rénov”. Isolation de la toiture, des fenêtres, installation d’une ventilation thermique, cette aide conséquente est susceptible d’être octroyée au bénéfice des ménages concernés. Elle représente 25 % du coût des travaux éligibles, dans une limite de subvention de 3 000 € par foyer, ou 50 % du coût des travaux pour une aide plafonnée à 6 000 € en périmètre d’éradication de l’habitat indigne sur Marseille. Depuis son lancement, près de 3 000 foyers en ont bénéficié.

Conditions et dépôts en ligne sur : departement13.fr/provence-eco-renov